• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Premier recueil de pensées Momoricienne

Vega46

Maître Poète
#1
Le poète exprime le caractère évanescent de sa pensée.

Le fruit le plus exquis des humanités n’est-Il pas une délicate bonté, un peu aveugle sur les travers inévitables, orientée vers le pardon et la tendresse.

Les poètes peuvent corriger l’âpreté idéaliste.

Le manque d’humour est une entrave à l’amour, le manque d’amour tue l’humour.

Tout ce qui dépasse dans la vie du cœur, dans l’action ou la pensée, le niveau ordinaire et moyen, relève directement de la poésie.

J’ai peint en larmes de sang un royaume où flottait un rêve, prisonnier d’une cruelle réalité.
L’âme tranchante saigne les cœurs.

Au diapason des âmes s’accordent harmonieusement les chœurs.

Je ne regrette pas le temps de l’antique jeunesse, aujourd’hui je sombre dans les faibles lueurs de ma vieillesse.

Les âmes aux revers tranchants lézardent les chœurs au rythme des sons organiques orchestrés, elles fustigent les lieux de culte malsains et souffle dans les travées bancales un courant d’air glacial purificateur.

Le temps tue un à un tous nos beaux jours.

Mon imagination dévore la vie, mon cœur maudit tous les délais.

Penser aux ombres offre à notre esprit un abri sous ailes.

On me dit souvent tu n’es pas la moitié d’un con, pourtant je fais des efforts!.

Quand le poéte devient musicien la symphonie des mots encensent des pensées mélodieuses présentes au paradis.

J’ai vécu une jeunesse pathétique à l’ombre de la folie.

Le chemin de mon enfance aux mille tourments a dérouté mon âme, ceux qui l’ont croisé aux contours des tournants ont feint de ne pas la voir, d’autres enseignants l’ont saignée.

Oh!...ans saignants de ma jeunesse flingueurs d’âme, je vous maudis.

Odieuse jeunesse,
Ô! mon cœur meurtri
si dieu me confesse
loin du corps flétri,
je crierai la détresse
d’une âme sans vie!.
 
Dernière édition:
#5
Cher ami, tu es riche et nous offres,
un trésor d'intimité et de réflexions, un extrait-synthèse ô si naturel, tout ceint par ta pensée,
reflets d'âme et de vagues à l'âme, du pur jus de Momo comme j'aime.
Bravo mon ami et merci, pour cet extrait de sang pour cent, en partage.
 

Vega46

Maître Poète
#7
Je passe vous répondre un peu plus tard merci pour ces sympathiques ressentis.
J’ai les mains dans la mécanique cette après-midi...4X4 Nissan Patrol une grosse bête à réviser!.
Rien de poétique!...hi
Amitiés à tous
Momo
MLCCACTP
 

Vega46

Maître Poète
#8
@ plus tard Momo
Comme je viens de l'écrire à Poly , je vais revenir te lire
J'ai posé un vote pour te remercier d'avoir écrit
M'aurais-tu entendu penser ?

Bises amicales

Paule
Qui sait?.
Dans le monde de l’étrange Momo n’est pas un étranger...sourires
Merci Paule j’ai déjà posté le deuxième recueil suivra le troisième rapidement et pourquoi pas un quatrième!.
Agréable soirée
Bises amicales
Momo
 

thesmile

Maître Poète
#9
Ma préférée de ton premier volet : "Mon imagination dévore la vie, mon cœur maudit tous les délais."
On retrouve ici toutes tes pensées mises sous ton profil, tu as bien raison de les regrouper autrement car certains membres passent très rarement sur les messages de profil :)
Une richesse en offrande du cerveau céleste de notre célèbre Momo le clochard, merci! ;)
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#10
"On me dit souvent tu n’es pas la moitié d’un con, pourtant je fais des efforts!."

c'est rassurant dans un sens, mais c'est inquiétant de ne pas savoir la moitié de quoi?? et surtout de ce dire je ne suis que la moitié de quelque chose, je ne suis donc pas complet, après tu peux être fait de plusieurs moitié ce qui peut avoir ses avantages, comme ses inconvéniant, peut être là où s'amenuisent tes efforts ??;)
 

Vega46

Maître Poète
#14
Cher ami, tu es riche et nous offres,
un trésor d'intimité et de réflexions, un extrait-synthèse ô si naturel, tout ceint par ta pensée,
reflets d'âme et de vagues à l'âme, du pur jus de Momo comme j'aime.
Bravo mon ami et merci, pour cet extrait de sang pour cent, en partage.
Quand j’ai le vague à l’âme je divague et voilà ce que cela donne un recueil de pensées, évidemment certains souvenirs amers me reviennent à l’esprit.
Merci mon ami Richard retrouver ton ressenti sur une de mes page est toujours un grand plaisir pour moi.
Bonne soirée
Momo
MLCCACTP
 

Vega46

Maître Poète
#15
Ma préférée de ton premier volet : "Mon imagination dévore la vie, mon cœur maudit tous les délais."
On retrouve ici toutes tes pensées mises sous ton profil, tu as bien raison de les regrouper autrement car certains membres passent très rarement sur les messages de profil :)
Une richesse en offrande du cerveau céleste de notre célèbre Momo le clochard, merci! ;)
Merci chère dame oiselle, effectivement il faut dévorer la vie à pleines dents et être impatient, on retrouve surtout cette soif d’existence et d’impatience dans nos plus jeunes années.
Regarde moi je suis vieux et très patient ne crois-tu pas!.
Ah oui, tu as compris j’ai opté pour mettre plus à vu mes pensées présentes c’est vrai sur mon statut.
Bises célestes sur ton adorable bec.
Bonne soirée
Momo
MLCCACTP
 
Dernière édition:

Vega46

Maître Poète
#16
"On me dit souvent tu n’es pas la moitié d’un con, pourtant je fais des efforts!."

c'est rassurant dans un sens, mais c'est inquiétant de ne pas savoir la moitié de quoi?? et surtout de ce dire je ne suis que la moitié de quelque chose, je ne suis donc pas complet, après tu peux être fait de plusieurs moitié ce qui peut avoir ses avantages, comme ses inconvéniant, peut être là où s'amenuisent tes efforts ??;)
Finalement je préférerais effectivement Zuc, que l’on me dise tu es 100 pour cent con...au moins le problème serait réglé...hi
Merci de ton passage
Amitiés
Momo
 
#18
Pourquoi ne pas prendre le temps d'écrire un texte au plus long cours, que vous pourriez truffer de toutes ces considérations - remarquables pour certaines, mais sans doute trop livrées "au débotté" et, par là même, de manière un peu "décousue" - tout en proposant également au lecteur un véritablement cheminement dans une trame "cousue main" ?
 
Dernière édition:

Vega46

Maître Poète
#20
Pourquoi ne pas prendre le temps d'écrire un texte au plus long cours, que vous pourriez truffer de toutes ces considérations - remarquables pour certaines, mais sans doute trop livrées "au débotté" et, par là même, de manière un peu "décousue" - tout en proposant également au lecteur un véritablement cheminement dans une trame "cousue main" ?
Il va falloir que j’y pense sérieusement !.
Merci de votre ressenti Aubépin.
MLCCACTP