• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Poésie et muse

#1
Poésie et muse.

Ô parfum enivrant des ors du Sahara
Où le soleil s'enlise au berceau de ta nacre
Quel astre glorieux t'offrit un jour ce sacre
Qui fit tout l'opium des roses d'Amhara,

Quel océan de fleurs sait-on accapara
Le dieu de l'univers où simplement son diacre
Afin que l'on écoute encore de ton fiacre
Traversant ses reflux, ses vapeurs d'opéra ;

Es-tu l'étoile d'eau qu'élaborent tes flammes
Où le reflet d'onyx qu'arbore l'œil des femmes
Créant ce doux joyau qu'en fait le canevas,

Mystérieux printemps, où lettre du Messie
Jamais tu ne finis au vélin où tu vas
Et ton musc féminin fait ton art poésie...

Daniel beau le poète rêveur.
20 Mai 2020
Inknotpad
Google Chrome
19:00

.
 

Cortisone

Maître Poète
#2
Poésie et muse.

Ô parfum enivrant des ors du Sahara
Où le soleil s'enlise au berceau de ta nacre
Quel astre glorieux t'offrit un jour ce sacre
Qui fit tout l'opium des roses d'Amhara,

Quel océan de fleurs sait-on accapara
Le dieu de l'univers où simplement son diacre
Afin que l'on écoute encore de ton fiacre
Traversant ses reflux, ses vapeurs d'opéra ;

Es-tu l'étoile d'eau qu'élaborent tes flammes
Où le reflet d'onyx qu'arbore l'œil des femmes
Créant ce doux joyau qu'en fait le canevas,

Mystérieux printemps, où lettre du Messie
Jamais tu ne finis au vélin où tu vas
Et ton musc féminin fait ton art poésie...

Daniel beau le poète rêveur.
20 Mai 2020
Inknotpad
Google Chrome
19:00

.
Poésie et muse.

Ô parfum enivrant des ors du Sahara
Où le soleil s'enlise au berceau de ta nacre
Quel astre glorieux t'offrit un jour ce sacre
Qui fit tout l'opium des roses d'Amhara,

Quel océan de fleurs sait-on accapara
Le dieu de l'univers où simplement son diacre
Afin que l'on écoute encore de ton fiacre
Traversant ses reflux, ses vapeurs d'opéra ;

Es-tu l'étoile d'eau qu'élaborent tes flammes
Où le reflet d'onyx qu'arbore l'œil des femmes
Créant ce doux joyau qu'en fait le canevas,

Mystérieux printemps, où lettre du Messie
Jamais tu ne finis au vélin où tu vas
Et ton musc féminin fait ton art poésie...

Daniel beau le poète rêveur.
20 Mai 2020
Inknotpad
Google Chrome
19:00

.
Très beau poème amoureux pour votre muse
Amicalement
Gaby