• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Petite merveille !

Polymnie2

Maître Poète
#1
Message d’Amis pour faire suivre sur site
Et je l’ai fait en 2015​


Coucou les amis,
Si c'est la deuxième fois que vous les recevez que cela vous fasse redoubler
de confiance dans l'être humain comme moi qui les redécouvre aujourd'hui
:)) bizzzz.



Petite merveille !

Œuvre réalisée par des migrants de Calais .
De la poésie ... et de l' Espérance ...


Voici les Oeuvres, émotionnellement très fortes, produites par un migrant à Calais.
Elles m 'ont été transmises par ...qui vient de passer 2 mois dans la
"Jungle de Calais" en qualité de Médecin Sans Frontières.
Ces petits cailloux / galets tracent le chemin que ces migrants
(hommes, femmes, enfants) ont parcouru depuis l’enfer
vers l'espoir souvent déçu d’une vie meilleure,
riche de paix et d'amour.

Merci de diffuser largement ce mail autour de vous
(ne pas reproduire ses œuvres, elles ne sont pas encore protégées)
il dessillera peut-être les yeux de ceux qui
s'obstinent à ne rien voir !
___


J’ai reçu les œuvres également, qui sont merveilles hélas de pleurs,
mais à mon grand regret je n’arrive pas à vous les transmettre
du fait qu’elles ne sont pas protégées et mon système
informatique me refuse de les acheminer.
Si j’y arrive en me faisant aider
je ne manquerai pas de vous les communiquer.
___

Les œuvres, je les aies coincées sur un autre ordinateur

Ce sont les photos qui font pleurer pour bonne cause !
De gros cailloux, des moyens, des longs,
Représentent des hommes, des femmes, des enfants
Marchant en couples sur le sentier de « l’espérance »
Qui en fait est un sentier d’épines cachées !


Faut-il avoir un cœur ? ou faut-il le mettre en cercueil ?
C’est la question que nous pouvons nous poser !

Toutes les postures sont faîtes à l’aide de cailloux de couleurs différentes,
Harmonieusement disposées, tous les tons sont pastels,
Ces teintes délicates et fanées colorent bien le moral
Et représentant toujours un couple et un enfant,
Le dos portant le fardeau, mais droit comme
La tête remplie de courage, c’est ce qui
« embellit » le froid environnant

Âmes sont déchirantes d’amour,
D’espérance patiente et de volonté sur le chemin de désert
Ne trouvant pas l’espérance qui leur ont donné envie de trouver
Un meilleur avenir au regard accueillant, une main tendue pour faire
Battre les cœurs ; et surtout un minimum de réconfort et d’aide pour
Subsister ! Ne serait-ce qu’un sourire avec le respect que doivent
Recevoir tout être humain.
Rien de cela n’était au-rendez-vous.
Sommes-nous des êtres humains
au cœur de pierre?
Mais non
Beaucoup s’adonnent
Mais si humblement qu’aucune cloche ne sonne
Car personne n’est fier d’annoncer sa part
Dans sa contribution directe
Offerte avec belle humilité.
Elle est héritage d’avenir
Elle est don d’ici-bas
Elle est amour
Sans fantaisie
Elle est ce que la nature nous donne
Mais en partage pour l’Autre
Et non une caresse
Personnelle
Ni un bercement
de l’œil
Cela deviendrait
Un amour figuratif!
Alors que le sentiment lui-même
Est sans mesure
Pour l’Autre
Pour l’Âme
De l’Âme

Merci à chacun et à Tous
de tout mon cœur.

Polyminie2, ce 12 Juin 2015.
______
Aujourd’hui, lorsque je vois
Que le sort, ici, entre nous
Accuse un manque de profondeur !
Faire la guerre pour un mot de trop ou un mot
Manquant sur commentaires se paye cher !
Malgré des excuses, malgré qu’un « j’aime »
A été lancé à l’avoinée !

Pourquoi ne pas répondre directement à l’intéressé
Au lieu de lancer une phrase en l’air servant d’un SOS ?
Ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai compris cela !

Mettre du désordre sur le site alors que désespéré,
Un texte est lancé avec "un" Pourquoi
Sur toutes les douleurs du monde ?
Chercher la cause ? nous ne sommes pas « Science Infuse »

Mais la réponse aujourd’hui vous l’avez ?
Chaque jour je suis costumée d’un nouveau manteau
Alors que je commente et je mets les « j’aime »
Pour recevoir en contrepartie une indifférence
Totale de la poétesse plaignante !

Si elle veut m’ignorer, d’accord,
Je ne suis pas de ceux qui pleurent l’aumône
Et je passerai sur ses textes.
Mais qu’elle cesse de creuser dans la plaie qui saigne !

Alors que je vous dise enfin !
J’ai été gravement insultée en novembre
Et deux mois après ! Toutes les preuves*figurent
Sur les pages.
Personne n’est venu à mon secours

C’est donc normal d’insulter les poètes ?.

J’ai ignoré, pleurant derrière l’écran, oui,
Les larmes sont mon refuge et ma force !
Le drapeau contre quelqu’un je ne
le tirerai jamais !

Je subis et personne ne sais combien
De coups de vipères j’essuie
J’avale !

Alors, ne soyons pas dans une maternelle
En se tirant la langue
Nous n’avons plus l’âge,
La poétesse en question ne peut l’ignorer
Du reste !

Se lever dès le matin
Pour poser sa lame va devenir une nouvelle couverture !

La sensibilité n’est pas en sens unique, je l’ai déjà dit !
Mais lorsqu’on l’a à fleur de peau
Vous savez pourquoi vous pleurez !
Et n’oubliez jamais
Que les urgences sont faites pour ceux qui souffrent
Réellement dehors et partout
C’est beaucoup plus respirant et inspirant !
que notre petite personne
qui devrait avoir
Un autre chat à fouetter ici :

L’entente et non entretenir la guerre !
Et je suppose que l’autre Ame
A le même ressenti que moi,
Car je tiens à vous préciser que nous
Ne nous concertons pas pour commenter !
C’est la liberté du choix et des pensées !
Merci pour la patience de lire,

Polymnie2, le cœur ensoleillé lorsqu’il peut parler

toujours avec recul malgré sa souffrance!
J'ai vu pire sur ce site
tout passe, tout glisse!
sauf les pets de chat!
Ceci dit, sans vouloir blesser qui que ce soit

ce n'est qu'une constatation à l'œil nu!
 

Cortisone

Maître Poète
#2
Message d’Amis pour faire suivre sur site
Et je l’ai fait en 2015​


Coucou les amis,
Si c'est la deuxième fois que vous les recevez que cela vous fasse redoubler
de confiance dans l'être humain comme moi qui les redécouvre aujourd'hui
:)) bizzzz.



Petite merveille !

Œuvre réalisée par des migrants de Calais .
De la poésie ... et de l' Espérance ...



Voici les Oeuvres, émotionnellement très fortes, produites par un migrant à Calais.
Elles m 'ont été transmises par ...qui vient de passer 2 mois dans la
"Jungle de Calais" en qualité de Médecin Sans Frontières.
Ces petits cailloux / galets tracent le chemin que ces migrants
(hommes, femmes, enfants) ont parcouru depuis l’enfer
vers l'espoir souvent déçu d’une vie meilleure,
riche de paix et d'amour.


Merci de diffuser largement ce mail autour de vous
(ne pas reproduire ses œuvres, elles ne sont pas encore protégées)
il dessillera peut-être les yeux de ceux qui
s'obstinent à ne rien voir !
___



J’ai reçu les œuvres également, qui sont merveilles hélas de pleurs,
mais à mon grand regret je n’arrive pas à vous les transmettre
du fait qu’elles ne sont pas protégées et mon système
informatique me refuse de les acheminer.
Si j’y arrive en me faisant aider
je ne manquerai pas de vous les communiquer.
___


Les œuvres, je les aies coincées sur un autre ordinateur
Ce sont les photos qui font pleurer pour bonne cause !
De gros cailloux, des moyens, des longs,
Représentent des hommes, des femmes, des enfants
Marchant en couples sur le sentier de « l’espérance »
Qui en fait est un sentier d’épines cachées !


Faut-il avoir un cœur ? ou faut-il le mettre en cercueil ?
C’est la question que nous pouvons nous poser !


Toutes les postures sont faîtes à l’aide de cailloux de couleurs différentes,
Harmonieusement disposées, tous les tons sont pastels,
Ces teintes délicates et fanées colorent bien le moral
Et représentant toujours un couple et un enfant,
Le dos portant le fardeau, mais droit comme
La tête remplie de courage, c’est ce qui
« embellit » le froid environnant


Âmes sont déchirantes d’amour,
D’espérance patiente et de volonté sur le chemin de désert
Ne trouvant pas l’espérance qui leur ont donné envie de trouver
Un meilleur avenir au regard accueillant, une main tendue pour faire
Battre les cœurs ; et surtout un minimum de réconfort et d’aide pour
Subsister ! Ne serait-ce qu’un sourire avec le respect que doivent
Recevoir tout être humain.
Rien de cela n’était au-rendez-vous.
Sommes-nous des êtres humains
au cœur de pierre?
Mais non
Beaucoup s’adonnent
Mais si humblement qu’aucune cloche ne sonne
Car personne n’est fier d’annoncer sa part
Dans sa contribution directe
Offerte avec belle humilité.
Elle est héritage d’avenir
Elle est don d’ici-bas
Elle est amour
Sans fantaisie
Elle est ce que la nature nous donne
Mais en partage pour l’Autre
Et non une caresse
Personnelle
Ni un bercement
de l’œil
Cela deviendrait
Un amour figuratif!
Alors que le sentiment lui-même
Est sans mesure
Pour l’Autre
Pour l’Âme
De l’Âme


Merci à chacun et à Tous
de tout mon cœur.


Polyminie2, ce 12 Juin 2015.
______
Aujourd’hui, lorsque je vois
Que le sort, ici, entre nous
Accuse un manque de profondeur !
Faire la guerre pour un mot de trop ou un mot
Manquant sur commentaires se paye cher !
Malgré des excuses, malgré qu’un « j’aime »
A été lancé à l’avoinée !

Pourquoi ne pas répondre directement à l’intéressé
Au lieu de lancer une phrase en l’air servant d’un SOS ?
Ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai compris cela !


Mettre du désordre sur le site alors que désespéré,
Un texte est lancé avec "un" Pourquoi
Sur toutes les douleurs du monde ?
Chercher la cause ? nous ne sommes pas « Science Infuse »

Mais la réponse aujourd’hui vous l’avez ?
Chaque jour je suis costumée d’un nouveau manteau
Alors que je commente et je mets les « j’aime »
Pour recevoir en contrepartie une indifférence
Totale de la poétesse plaignante !

Si elle veut m’ignorer, d’accord,
Je ne suis pas de ceux qui pleurent l’aumône
Et je passerai sur ses textes.
Mais qu’elle cesse de creuser dans la plaie qui saigne !

Alors que je vous dise enfin !
J’ai été gravement insultée en novembre
Et deux mois après ! Toutes les preuves*figurent
Sur les pages.
Personne n’est venu à mon secours

C’est donc normal d’insulter les poètes ?.

J’ai ignoré, pleurant derrière l’écran, oui,
Les larmes sont mon refuge et ma force !
Le drapeau contre quelqu’un je ne
le tirerai jamais !

Je subis et personne ne sais combien
De coups de vipères j’essuie
J’avale !

Alors, ne soyons pas dans une maternelle
En se tirant la langue
Nous n’avons plus l’âge,
La poétesse en question ne peut l’ignorer
Du reste !

Se lever dès le matin
Pour poser sa lame va devenir une nouvelle couverture !

La sensibilité n’est pas en sens unique, je l’ai déjà dit !
Mais lorsqu’on l’a à fleur de peau
Vous savez pourquoi vous pleurez !
Et n’oubliez jamais
Que les urgences sont faites pour ceux qui souffrent
Réellement dehors et partout
C’est beaucoup plus respirant et inspirant !
que notre petite personne
qui devrait avoir
Un autre chat à fouetter ici :

L’entente et non entretenir la guerre !
Et je suppose que l’autre Ame
A le même ressenti que moi,
Car je tiens à vous préciser que nous
Ne nous concertons pas pour commenter !
C’est la liberté du choix et des pensées !
Merci pour la patience de lire,

Polymnie2, le cœur ensoleillé lorsqu’il peut parler

toujours avec recul malgré sa souffrance!
J'ai vu pire sur ce site
tout passe, tout glisse!
sauf les pets de chat!
Ceci dit, sans vouloir blesser qui que ce soit

ce n'est qu'une constatation à l'œil nu!
Voir mp
 

Polymnie2

Maître Poète
#3
Merci Marie, je ne l'ai pas posé plus tôt
car les cailloux manquants parlent mieux que moi.
Je vais leur demander de me renvoyer
le dossier, et je t'assure, nous verrons les genoux
se plier alors, car mes mots ne peuvent dire "justes"
les ressentis
Je t'embrasse de le faire tourner aussi
car si la terre est ronde, il faut tourner autour!

Bise chère Marie, ave mon amitié pour ta fidélité,
Poly ensoleillée, ce 17 Avril 2018
 
Dernière édition:

Perceval

Maître Poète
#4
Les Migrants de CALAIS ou d'ailleurs sont des Hommes, des Femmes et des Enfants qui fuient la guerre et les atrocités qu'elle engendre !
La France est un beau Pays qui sait malgré ce que l'on peut croire accueillir ces "Migrants" issus de la Guerre !
C'est la "POLITIQUE" qui rame et qui a du mal a prendre en compte ces personnes qui finalement ne demandent qu'a vivre en paix !
J'ai confiance en nous ! en notre pays ! On trouvera des solutions pour aider ces victimes de la folie des hommes !
Merci Poly pour remettre les pendules a l'heure !
Amitiés
Marc téléchargement (12).jpg
 

Polymnie2

Maître Poète
#5
Les Migrants de CALAIS ou d'ailleurs sont des Hommes, des Femmes et des Enfants qui fuient la guerre et les atrocités qu'elle engendre !
La France est un beau Pays qui sait malgré ce que l'on peut croire accueillir ces "Migrants" issus de la Guerre !
C'est la "POLITIQUE" qui rame et qui a du mal a prendre en compte ces personnes qui finalement ne demandent qu'a vivre en paix !
J'ai confiance en nous ! en notre pays ! On trouvera des solutions pour aider ces victimes de la folie des hommes !
Merci Poly pour remettre les pendules a l'heure !
Amitiés
Marc Afficher la pièce jointe 15513
Tu as raison Marc, mais je peste car ce sont toujours les urgences
qui passent après car des solutions n'ont pas été apportées à temps!
Regarde les pauvres? ils sont toujours à leur place,
alors que dès les années 80, c'étaient des jeunes qui faisaient la manche
et des dessins à la craie sur les trottoirs à Toulouse!

Ce sera si long pour tous ces gens, les recevoir avec respect!
Ce n'est pas quand on est dépassé par les évènements qu'il faut s'en inquiéter!
C'est avant!
Mais espérons

Bises Poly ensoleillée, ce 17 avril 2018
 

Prosateur

Maître Poète
#6
Ensemble, au delà des frontières,
De tout ce qui fait nos différences,
Soyons ami(e)s, des frères, des sœurs
Qui font bloc devant toutes les vicissitudes
De cette folie qui s'est emparée de ce monde,
Qui empêche la lumière de la paix, du bonheur.
Ayons en nous l'arc-en-ciel des beaux sentiments
Qui un jour viendront à bout de tout ce mal être,
L'espérance d'être à nouveau heureux sur terre,
Dans le partage, l'amour, la joie de vivre
Malgré toutes ces folies meurtrières
Des hommes, du temps, de la terre
Quoique l'aurore n'est pas pour demain
La volonté du bien vaincra surement et on sera sereins.
Merci pour le partage de ce poème qui a mis en valeur tout ce qui nous blesse et nous tracasse au vu et au su de ce monde!
Bises Prosateur
 

Polymnie2

Maître Poète
#7

Ensemble, au delà des frontières,
De tout ce qui fait nos différences,
Soyons ami(e)s, des frères, des sœurs
Qui font bloc devant toutes les vicissitudes
De cette folie qui s'est emparée de ce monde,
Qui empêche la lumière de la paix, du bonheur.
Ayons en nous l'arc-en-ciel des beaux sentiments
Qui un jour viendront à bout de tout ce mal être,
L'espérance d'être à nouveau heureux sur terre,
Dans le partage, l'amour, la joie de vivre
Malgré toutes ces folies meurtrières
Des hommes, du temps, de la terre
Quoique l'aurore n'est pas pour demain
La volonté du bien vaincra surement et on sera sereins.
Merci pour le partage de ce poème qui a mis en valeur tout ce qui nous blesse et nous tracasse au vu et au su de ce monde!
Bises Prosateur
Merci beaucoup Prosateur
Le site ne peut tourner que
si nous mêmes nous tournons
avec un Amour fraternel dans le
coeur le rendant universel! c'est le
seul moteur qui fera un nouveau monde.
Car nos enfants, petits enfants et arrières
petits enfants prendront le flambeau. Ce n'est
pas pour aujourd'hui, comme du le dis mais il ne
faut pas baisser les bras! Les mauvaises nouvelles cela
arrange les grands, quant à nous nous réagissons selon
nous sans pour cela être aveugles sur la réalité qui nous
attend. Serrons nous les coudes et utilisons le temps à
construire, reconstruire tout ce que le haut de
l'échelle démolit!

Bonne soirée à toi, bises, Poly ensoleillée,​
 

baguette

Maître Poète
#8
Polymnie je suis de tous coeurs avec ceux qui donnent leur coeur, leurâme et des sourires àtous ceux qui fuient
laguerre,le sang, la fazimet lamisère pour essayer de retrouver la paix et un peu de bonheur. Je suis trèsd vielle et voudrais pouvoir vous aider et les acceuillirrnt et comme vousje suis outrée de tous les gouvernants de tous les
Pays qu'ils changent leur façon de concevoir l'avenir et qu'au lieu de chercher à tuer , affamer et détruire
ils devraient panser à mettre toutcet argent donner pour la mort et qu'il soit donner pour bâtir, donner de quoi vivre
à chacun et d'acceuillir fraternellement tous ceux qui ont tout perdu. Jene veux pas sécourager les bonnes volonté,
mais ily a taznt de besoin, qu'on est presque voué à l'impuissance. Oui reston unis pour lutter avec nos moyends,
mazids ilds donty dsi fazibles ! Il arrive un jour ou les sourires, l'amitié ne suffisent plus mais demandent un tolit et du pain.
Merci àTous pour cette alerte au bien, azu bon , à la Vie. et qu'enfin Justice soit faite.
 

Prosateur

Maître Poète
#9



Merci beaucoup Prosateur
Le site ne peut tourner que
si nous mêmes nous tournons
avec un Amour fraternel dans le
coeur le rendant universel! c'est le
seul moteur qui fera un nouveau monde.
Car nos enfants, petits enfants et arrières
petits enfants prendront le flambeau. Ce n'est
pas pour aujourd'hui, comme du le dis mais il ne
faut pas baisser les bras! Les mauvaises nouvelles cela
arrange les grands, quant à nous nous réagissons selon
nous sans pour cela être aveugles sur la réalité qui nous
attend. Serrons nous les coudes et utilisons le temps à
construire, reconstruire tout ce que le haut de
l'échelle démolit!

Bonne soirée à toi, bises, Poly ensoleillée,​
Il faut bien verser de l'huile sur l'engrenage pour que la machine puisse tourner rond sans grincement et que son doux ronron résonne toujours en nous.
Merci Poly Bises
Prosateur
 

Polymnie2

Maître Poète
#10
Polymnie je suis de tous coeurs avec ceux qui donnent leur coeur, leurâme et des sourires àtous ceux qui fuient
laguerre,le sang, la fazimet lamisère pour essayer de retrouver la paix et un peu de bonheur. Je suis trèsd vielle et voudrais pouvoir vous aider et les acceuillirrnt et comme vousje suis outrée de tous les gouvernants de tous les
Pays qu'ils changent leur façon de concevoir l'avenir et qu'au lieu de chercher à tuer , affamer et détruire
ils devraient panser à mettre toutcet argent donner pour la mort et qu'il soit donner pour bâtir, donner de quoi vivre
à chacun et d'acceuillir fraternellement tous ceux qui ont tout perdu. Jene veux pas sécourager les bonnes volonté,
mais ily a taznt de besoin, qu'on est presque voué à l'impuissance. Oui reston unis pour lutter avec nos moyends,
mazids ilds donty dsi fazibles ! Il arrive un jour ou les sourires, l'amitié ne suffisent plus mais demandent un tolit et du pain.
Merci àTous pour cette alerte au bien, azu bon , à la Vie. et qu'enfin Justice soit faite.

Chère Baguette,
en révisant ce poème, je m'aperçois que je ne t'ai pas répondu,
car j'ai ouvert ton message sur page pour le rendre clair à tous.

Je te remercie pour la profondeur de ton partage
que j'apprécie fort, sache le,

Je t'embrasse et espère de tes nouvelles, Polyminie2, ce 16 mai 2018