• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pépère le chat du poète. Suite.

#1
Sur Xuaesic, dans la soucoupe, chacun soufflait enfin. Grâce à la trouvaille d'Isidore, il y avait de l'oxygène à profusion et la manœuvre pour recharger les batteries pouvait être refaite au besoin.
Un œil regardait par le hublot et voyait un drôle de spectacle au sol le long de la rivière, là où tout le monde s'était reposé.
Une fée était accroupie et une multitude de papillons volaient au-dessus de ses ailes d'argent. Elle ramassait des morceaux d'écorce qu'elle mettait dans un sac qui était fermé d'une bruine, il y avait dessus des dessins d'oiseau cousus de fil d'or.
- Choûanne regarde, il y a une fée, elle risque de nous voir et d'avoir peur.
- Non rassure-toi mon loulou Leïlanne a rendu invisible la soucoupe pour ne pas déranger les êtres qui vivent ici.
- Merci, Liettuje, mais que fait elle, demanda Isidore avec curiosité.
Leïlanne prit la parole.
- C'est une déesse qui dessine des rêves pour tous les enfants malades de l'univers.
- Ha, bon comment, c'est possible ça Leïlanne.
- Écoute Turbo, je vais te le dire, avec les morceaux d'écorce qu'elle ramasse elle fait, des oiseaux, des papillons, des fleurs, des dessins de papa ou de maman, des sourires de ciel, des mots de soleil, des poissons volants, enfin tout ce qui peut offrir quelques instants de bonheur à un enfant. Elle prend dans son sac des écorces. Elle lit ce que veut voir l'enfant, ensuite elle souffle dessus et ils se transforment en ce que désirait l'enfant. Parfois, l'enfant est tellement heureux que même après il voit toujours son rêve. Alors certains guérissent, car ils ont l'essentiel, c'est-à-dire ce qui leur manquait. Cette fée a plein de sœurs. C'est en fait une des cinquante danaïdes qui se sont transformé en fée pour échapper à la souffrance de l'enfer. Elles les pauvres condamnées à cause de leur père roi de Grèce. Voilà Turbo maintenant, tu sais que les fées pour enfants viennent de Xuaesic.
Les trois chats se mirent à la regarder avec les deux fées et chacun rêvait. Voilà une jolie surprise qui permit aux voyageurs un moment de sérénité totale.
Sur le chemin qui longeait le canal le Pépère n'était pas particulièrement ravi de voir la jeune fille devant son capot. Malgré tout, il se devait de rester courtois devant ses amis, mais dans ça tête la colère lui faisait siffler les moustaches.
- Qu'est-ce qu'elle me veut cette vilaine, elle me fait trembler les moustaches de colère et me fait pousser les oreilles. Autant fil de fer pour chirurgien esthétique d'occasion, tu vas voir si tu vas me greffer un sourire façon Vilaine Fermière. Tu as en face de toi le chat le plus célèbre au monde et tu viens me postillonner sur les Nike. Bon, déjà, tu as rangé ton gozila dans un tiroir, ça, c'est déjà une bonne chose. Si tu l'as renfermé dans un placard, jette la clef dans le canal et je fais réapparaître l'eau immédiatement. Au moins que tu aies suivi mes conseils et que tu aies mis de ma mort-aux-rats dans son bledilait, vilaine. Il faut que tu saches vilaine que j'ai un colis qui dois arriver et si je ne me dépêche pas, je n'aurais que les emballages des rogatons et la peau de la saucisse et un bocal vide. Alors crache ta pilule valda de suite que l'on sache ton virus ticket de métro pour quatre-feuilles à Doc Gyneco. Quand je pense que j'ai été gentil avec la soûlarde pour avoir une saucisse. Qu'elle ne se doute de rien et que je l'ai bien eu c'est cette vilaine qui va m'empêcher d'ouvrir le colis avant que Gargantua ne rentre.
- Toc toc toc, essaie de faire vite Pépère, car le président est électrocuté, toc toc toc, il est en danger.
- Fle fle fle, et ma gendarme poète aussi, fle fle fle, elle doit le secourir, fle fle fle, ils ont mangé la soupe nucléaire ensemble, fle fle fle et donné du pain aux petites pattes fle fle fle.
- Oui, Pépère essaie d'abréger avec ce pot de colle que me dit Pêcheur, t'avoir retenu devant la pharmacie.
La jeune fille s'approchait et le Pépère vit sous sa veste qu'elle avait un tee-shirt de la poste. Ni une ni deux, il descendit et dit à ses amis.
- Les copains, je vais aller la voir tout seul sinon, elle va tous vous parler pour vous proposer des rôles dans son film, j'y vais attendez moi.
Il descendit et se mit à boiter comme devant la pharmacie devant Pécheur.
- Allô quoi, tu boites mon méga gros doudou, qu'est-ce qu'il t'arrive ?
- Hé bien, voilà, j'ai été blessé en Irak et j'ai depuis ce temps une prothèse et j'attends un médicament par la poste qui n'arrive pas.
- Allô quoi, c'est trop le hasard quoi, je travaille à la poste.
- Hé bien, vous êtes drôlement joli pour travailler à la poste, ils n'y a que des vilaine en fait. C'est super cool, une jolie jeune fille de la poste.
Puis en lui, il se disait.
- Hé bien ça ne m'étonne pas vu ta tête, un œil qui regarde Mars pendant que l'autre scrute la Lune, ta pustule leader price sur le nez tes points noirs sur le front et tes dents du bonheur espacées d'au moins six mètres que tu sois à la poste, vilaine. Bon allez l'anorexique accouche, ceci dit je suis sur que que quand ton gozila était dedans tu as dû croire que tu avais gobé un œuf.
- Je ne t'aurai jamais vu à la poste, tu es trop belle, allô quoi.
- Whaaa, mon méga love père dodu tu es vraiment trop classe quand tu parles, mais tu as l'air d'avoir très mal à la hanche.
- Oui, ma prothèse est en train de se désintégrer et je ne reçois pas mon médicament. Je risque de finir infirme en plus de ma maigreur.
- Allô quoi, tu es quand même bien portant, par rapport à moi qui n'arrive pas à grossir. Tu vas l'avoir quand ton médicament.
En lui, il se disait.
- Bien portant, tu t'es vu stylo Bic à l'encre d'occasion pour caissière de la fnac.
- Écoute, je ne suis pas gros et mon médicament aurait du arrivé hier, si je ne le prends pas avant demain dix heures, je risque l'amputation de ma prothèse.
- Allô quoi, mais comment ça se fait ? Les colis arrivent à huit heures trente alors tu vois, tu es dans les temps.
- Hé bien, non, le facteur passe à midi, et il saura trop tard.
Et quant à ma grosseur, je peux tout t'expliquer.
- Allô, quoi, raconte moi mon roudoudou.
- Hé bien, voilà, je te l'ai dit, j'ai été gravement blessé en Irak et on a dû me mettre une prothèse à la hanche. Celle-ci m'a causé des problèmes, car en réalité, je suis extrêmement maigre. Oui, il faut que tu saches que mon maître me nourrit de rogatons de légumes nucléaires de miettes de gâteau et de cailloux comme les poules. Donc, la peau frottait sur la prothèse et les chirurgiens m'ont implanté dans le corps une enveloppe en silicone. Celle-ci protège ma prothèse du frottement et à fait office aussi de gilet par balles. Malgré tout, je dois prendre un médicament pour que ma prothèse ne se désintègre pas et demain, elle le saura, au moins d'avoir le colis avant dix heures sinon demain soir, je serai infirme, je suis désespéré.
- Allô, quoi, ne t'inquiète pas, passe à la poste par-derrière et je te donnerai le colis en pattes propres. Tu ne seras pas infirme mon love père dodu.
Le Pépère fignolait l'affaire avec la jeune fille et repartit vers l'auto et se mit au volant.
- Hé bien, elle n'a pas été facile la bougresse. Je vais sauver le président à présent que je lui ai dit, j'ai autre chose à faire que d'écouter ta vie pleine de trous.
- Toc toc toc, enfin nous partons toc toc toc, tu as un message de Chatdore, toc toc toc.
- Fle fle fle une histoire de colis, fle fle fle.
- Oui mon copain, la soûlarde à envoyé un message au bout de ficelle pour scoubidous Norvégien de chez ikea et s'est trompée, c'est Chatdore qui l'a reçu. Elle reste à la grotte des moines de Lourdes deux jours de plus, car elles a rencontré des soûlards qu'elle connaît. Elle envoie les victuailles par la poste et la saucisse qu'elle devait te ramener.
Pépère dans ça tête se disait, hé zut, moi qui pensait tout garder. Flûte alors, bon la vilaine n'oublie pas Pépère demain.
Puis tout haut ;
- C'est noté, bon, direction Mornay.

planete-10-systeme-solaire.jpg 1030955226.jpg images (1).jpeg Screenshot_20190708_181140.jpg