• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pépère le chat du poète. Suite

#1
Dans l'espace, les deux soucoupes arrivaient à destination du point de contrôle. Elles s'arrêtèrent et les fées observèrent cet impénétrable bouclier électromagnétique qui était offert à leurs yeux. C'était assez étrange, elles n'avaient jamais vu un tel phénomène et devaient l'étudier pour pouvoir le contourner. C'était en épais entrelacement d'ondes différentes qui absorbait la fréquence de l'échelle des gris des trois soleils faisait ce nuage totalement opaque. Le problème, c'est que ce champ était impénétrable à tout objet qui a son contact se désagrégeait pour se transformer à son tour en un tissu d'ondes émettant une fréquence noire.
Turbo regardait Leïlanne avec intention et se demandait si elle arriverait à trouver une solution.
Il prévint Isidore de la situation.
- Allô, ici Turbo, Isidore, tu me reçois, ici Turbo, nous sommes treize degrés à votre Nord, nous analysons le spectre pour essayer de trouver comment passer dedans. Allô, ici Turbo, à vous, Isidore.
- Allô, ici, Isidore, nous vous recevons, Un-œil cale les réacteurs en stationnaire et Liettuje règle la route pour le point de départ, nous attendons de nouvelles instructions, allô, ici Isidore, fin de l'appel.
- Allô, ici turbo, bien reçu, nous vous rejoignons dès que nous avons du nouveau.
Leïlanne réfléchissait et dit à Turbo.
- Mon pauvre loulou, c'est très compliqué, ce puissant enlacement d'ondes est impénétrable et si j'agis avec ma magie, mes ondes seraient absorbées et mon corps se désagrégerait pour se rependre sous forme de matière primitive dans l'espace. Comment faire pour contourner ces ondes, c'est un casse-tête.
- Il faudrait pouvoir les absorber, comme dans le film à Fripouille.
- Comment ça mon loulou, tu as une idée ?
- Hé bien écoute ceci Leïlanne. Dans le film préféré à Fripouille, il y a une scène comme ça. La pauvre siamoise est enlevée par des bandits extraterrestres dirigés par une méchante sorcière du nom de Sèni. Elle est jalouse de la siamoise qui ensorcelle les rayons du soleil qui passent au travers des nuages et font des cœur en la voyant. La vilaine fit enlever la siamoise par son armée et elle est conduite sur une planète qui est protégée d'un puissant champ magnétique. Le chatmoureux de la belle siamoise Yekcim s'en va dans l'espace avec une navette spaciale et gravite autour de la planète. Il n'arrive pas à en pénétrer les ondes maléfiques. Il a avec lui dans le cockpit une radio FM et il l'ouvre en deux. Oui, Yekcim est très malin et ingénieux. Il règle toutes les bobines de réception au maximum et ensuite ferme le poste. Par la soute, il là jette dans l'espace et la radio absorbe le champ de fréquence. Ensuite, il s'en va délivrer sa chatmoureuse et c'est à cette scène que je pleure tout le temps. Alors Leïlanne qu'en penses tu ?
- Tu es génial, Turbo, tu remercieras Fripouille et ma siamoise love. Je vais faire apparaître dans l'espace une radio avec les fréquences réglées au maximum. Comme ça, elle absorbera les fréquences.
Leïlanne avec sa magie fit apparaître une radio démesurément grande et l'activa en réception au maximum.
Devant les yeux d'Isidore, Un-œil, Turbo et les deux fées, le bouclier s'amenuisa lentement jusqu'à disparaître. Puis l'origine du signal se vit clairement. Il venait de derrière Franïadus. Déjà, les Charnïens au sol criaient victoire, car les trois soleils inondaient de nouveau le sol.
- Allô, ici Turbo, allô, ici Turbo, tu me reçois Isidore. Cale toi dans mon sillage. La fréquence est toujours de quatre cent trente-trois mégahertz. L'ennemi est repéré, dix-sept degrés Sud de Franïadus. Je prends les commande, Ici Turbo, suis moi mon copain.
- Allô, ici Isidore, liettuje cale la fréquence, Un-œil règle les réacteurs, nous vous suivons. Ici, Isidore, fin de l'appel.
- Allô, ici Turbo, bien reçu, c'est parti.
Dans la brasserie, le président écoutait toujours les histoires à Pépère.
Pendant ce temps, plume au vent, Coin-coin et Pêcheur s'en allait vers la mare pour voir ce qui se passait.
Coin-coin vit l'hélicoptère dans le ciel et dit à Pêcheur.
- Fle fle fle, ce n'est pas Pépère, fle fle fle, c'est un mirage, fle fle fle. C'est sûrement, Merguez, cochon jaune et Ragoût qui ont volé un appareil. Vite, fle fle fle, ils vont faire du mal à madame gendarme poète, fle fle fle.
- Toc toc toc, oui, prenons notre envol, toc toc toc, allons corriger ces faquins, toc toc toc.
- Fle fle fle et les anéantir, fle fle fle le vilain Ragoût sera de la Merguez de cochon jaune ce soir fle fle fle.
Le président lui s'étonnait que Pépère soit un poète et lui fit cette remarque.
- Dites moi, Pépère, on vous dit poète et le célèbre Guillaume Pépère, est-ce donc vous ?
- Oui, je suis le grand, Guillaume Pépère.
- Vous n'auriez pas un extrait de votre œuvre à me partager de vive voix, à tout hasard ?
- Bien sûr que si Monsieur le Président, le temps de trouver un extrait dans mon Chatmsung.
Hé bien, Monsieur le Président je vais vous lire l'ode au soûlard qui est en l'honneur de mon maître.

L'ode aux soûlards.

Collé contre le bar
Doucement il siphone
Un œil collé au téléphone
À le pauvre soûlard,

Il commence à faire tard
Et sa compagne aux toilettes
Qui décore sa toilette
À le pauvre soûlard,

Déjà huit litres de perniflard
Qu'il s'envoie dans le ventre,
C'est à cette heure qu'on rentre
À mon pauvre soûlard,

Lui dit un pauvre chat sans espoir
Qui attend pour manger sa gamelle
Mais qui reste affamé de quenelle
À mon pauvre soûlard,

La lune est dans le coaltar
Et ton chat dans la misère
Où es-tu tombé pauvre Pépère Chez un pauvre soûlard,

Tous ses copains, chauffeur de car
Où bien tenancier de bar pour moines
Et la Strasbourgeoise pleine de couenne
Ce sont tous des soûlards.

Impossible de réveiller le fêtard
Je vais mourir de famine
Pauvre Pépère finira en vermine
Et le soûlard ce soir dans un bar

Fêtera jusqu'à très tard
La misère du pauvre pépère
Qui pour manger ce soir espère,
De voir autre chose qu'un soûlard...

Guillaume Pépère.
Copyright.
27 décembre 2017.

- Effectivement, Pépère ça change de la poésie contemporaine et le style est unique, mais votre maître ne fais pas de la poésie ?
- Mon irlandais sculpteur de bouteilles de rhum est un plagiat à lui tout seul. Là, à l'instant où je vous parle, je suis en train d'écrire l'histoire que nous vivons. Hé bien, le salopard dira que c'est lui qui écrit monseigneur le chat un agent très spécial. Oui, c'est un roublard qui se serre de ma patte pour faire croire qu'il écrit. Sa culture, c'est les entrechats et l'inspecteur gadget. L'autre jour, il appelle sa soûlarde et lui explique qu'il a fait un dépannage automobile. Moi pauvre malheureux qui avait passé la nuit sur ce moteur, je tapais dans la porte avec la patte en criant. Soûlard, tu n'es qu'un menteur, c'est Pépère qui fait la mécanique ici pendant que tu regardes les entrechats. Quand je pense qu'il était fier d'avoir réparé un moteur qui était monté en surchauffe, car sa soûlarde a fait cent quarante-sept kilomètres en marche arrière avec la laguna. Elle était cramée et a confondu le rétroviseur avec le pare-brise. Du coup SOS, le harnais et l'autre regardait l'inspecteur gadget. Et le comble, c'est qu'il utilise les ruses de ce célèbre policier pour faire croire qu'il est lui aussi Marc Givré. Moi, devant la porte avec ma pauvre gamelle remplie de cailloux, oui, c'est la disette ici et nous vivons comme des manants. Je tapais dans la porte et pour seule réponse, j'ai eu le droit d'écouter, Isidore le citadin, chat clochard et chat malin. Ensuite, le fameux cri de victoire du bouchon de liège et la messe en prime. J'ai été me coucher et j'ai été réveillé par, hé là qui va là, l'inspecteur gadget. Je suis parti dans l'allée et je suis tombé sur la soûlarde qui arrivait avec la Dacia. Elle s'arrête et me dit, ça va mon gentil minet, ce a quoi je lui ai répondu, occupe toi de casser les moteurs que je répare. Elle m'a pris dans ses bras et m'a embrassé sur mes grosses joues, ce à quoi, j'ai répondu, c'est bien gentil, tu es adorable, mais tu sens la vinasse. Elle m'a posé sur ses genoux et m'a caressé puis elle met un DVD. Je me suis, youpi, c'est sûrement Michael. Hé bien, je n'ai pas été déçu trois épisodes complet de Charlotte aux fraises et une interview de son chanteur préféré Coccyx Lapapalme qui était vêtu d'un gilet jaune. Je me suis échappé et plus tard, j'apprends que sa copine Josiane a été arrêtée pour escroquerie. Alors jugez par vous-même la culture de mes alcooliques.
223875d40e697b5337391024dd102b36--strawberry-shortcake-cartoon-smile-kids.jpg images (3).jpeg ondes-radio.png 18855277.jpg