• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pépère le chat du poète. Suite.

#1
Dans la brasserie, la télévision se mit à parler de Notre Dame. Le président avait comme un coup de spleen et le Pépère fut lui aussi projeté dans le passé et se vit quelques jours plus tôt avec Lolo devant la cabane du poète.
- C'est bon copain va voir ce que fait le squelette de carotte qui baigne dans la vinasse.
Lolo descendit de l'hélicoptère et se dirigea vers le chalet. Posté sur la chaise posée devant, il regardait par le carreau. Il revint en courant et remonta dans l'appareil.
- Il est parti, la cabane est vide.
- Diantre comme dirait l'aristochat, je n'avais pas vu la seize soupapes n'est plus là. Tu veux que je te dise, il est parti boire avec sa gendarme à l'auberge des moines. Tu n'as rien vu de spécial à voler en nourriture dans la cabane, j'ai les crocs.
- Non rien de spécial, sur la table, il y a un livre et un CD j'ai fait un selfi. Attends, je zoome. Tu as faim ? tu as des poulets pourquoi voler de la nourriture !
- C'est toujours ça d'économiser, tu sais avec vingt poulets, on ne va pas loin. Tel que tu me vois, je suis plutôt maigre avouons le, je suis même très athlétique, mais je mange comme quatre alors ça va vite vingt poulets.
Pépère regardait la photo, il se mit à taper des pattes avant sur la carlingue de l'hélico. Chat chat chat chat !!
- Pourquoi tu rigoles ?
- Tu ne vois pas sur la photo, le CD, c'est la messe et regarde le livre Alcool, Guillaume Apollinaire.
- Hé alors.
- Tu ne comprends pas mon loulou, c'est un livre qui explique comment picoler et la manière de remplir les bouteilles et les verres. Je le connais le bougre figure toi que je lui aie enseigné la prosodie, c'était un sacré coquin et quand il faisait des orgies, il descendait des bouteilles et ce livre retrace ses événements. Bon si le père Noël distributeur de vinasse n'est pas là allons ranger mes poulets.
Sur Xyron les gigonotus ne s'étaient toujours pas remis de la visite de Pépère et la forêt dut être mise en quarantaine. Les habitants craignaient une contamination. L'endroit fut protégé par un écran invisible, car ils avaient peur d'une pollution atmosphérique à cause de l'odeur. Choûanne fut avisée de l'incident et elle revint vers Leïlânne pour savoir ce qui s'était vraiment passé. Elle attendait la réponse et promis qu'à l'avenir cela ne se reproduirait plus. Dans le champ Cookie avec l'aide de Rookie était en train d'éloigner la paille qu'il avait retiré de la cabane. Chatdore les aidait et regardait de l'autre côté.
- Regarde Cookie, le salopard, il est en face avec Lolo. Je me demande ce qu'ils bricolent. L'hélicoptère n'a pas bougé.
- Hiii, quel malhonnête ce Pépère, il ne perd rien pour attendre Hiii
- Ne t'inquiète pas, je vais questionner Lolo et je te dirais ce qu'ils font là-bas dès que je l'aurais appris.
- Hiii merci Chatdore.
Ils avaient rangé toutes les caisses derrière le fourgon. Étant totalement invisibles en tous sens du terme aucun risque que quelqu'un s'en inquiète.
Pépère était déjà en train d'en dévorer un, il donnait la peau et les os à Lolo. Un peu gêné malgré tout, il lui donna presque tout le blanc. Une demi-heure plus tard, il n'en restait plus rien.
- Allez, mon copain vient, on va se promener en voiture.
- Écoute Pépère, moi, je suis fatigué, j'ai envie de me reposer.
- Écoute ce n'est pas grave, je t'envoie un message quand je serai revenu.
-D'accord copain à tout à l'heure Pépère dans sa tête pensait comme ça au moins s'il m'arrive une avarie personne n'en saura rien. Je vais aller voir à l'auberge des moines à Sancoins ce que fabrique plume de mammouth dégrossie à la pierre ponce.
Il monta dans l'auto, sachant que personne ne pouvait entendre le bruit, il mit le mode sport. Jusqu'à la sortie de l'allée, il roula doucement. Arrivé sur la route, il alluma la radio, c'était strochaë.
- Whaaaaaa c'est trop de la balle, chat chat où t'est, mais où est ton chat chat, chat chat, chat où t'es. Eh bien Pépère ce coup si ,tu l'as en patte. Whaaaaaa il ne me manque qu'un casque et la, je suis Arton Chatna et Michael chatmareur réunis.
Pris dans son élan arrivé au bout de la route, il donna un violent coup d'accélérateur.
- Les chattes, rangez vos minettes, attention le Casanova de Trappes vas sévir, sortez les ceintures de chasteté. Attention Guillaume Pépè...
Il n'eut pas le temps de finir ses cris de joie que la voiture piqua dans le fossé en face fit un soleil et le Pépère éjecté se retrouva dans une bouse de vache.
- Oulalalaa qu'est ce qui s'est passé ? Qui a piègé la route au grand Arton chatna. J'ai compris, c'est un coup de Cookie qui s'est déguisée en donkey Kong et à jeté des peaux de banane sur la route.
Il s'essuya avec de l'herbe et remit sans mal la voiture sur la route et repartit.
- Pépère, Pépère, Toc toc toc, qu'est qu'il t'arrive.
- Hé bien, je pensais à ma rencontre avec Lolo, c'était lors d'une mission en Arizona.
- Fle fle fle, Henry Zona, fle fle fle, mais qui c'est fle fle fle.
- Oui coin-coin Henry Zona, était un trafiquant d'armes de guerre et grâce à Lolo nous l'avons arrêté, tu t'en souviens mon copain.
- Ho, oui Pépère, je t'avais porté sur mon dos, car tu avais été blessé, et je t'ai transporté sur dix kilomètres dans des marécages.
Le président était un peu pressé d'aller vers le canal et que le Pépère fasse sa messe et repart le cours. Il commanda une glace. Il était friand de ce dessert et le Pépère à l'écoute de la glace lui répondit.
- Ne, vous coupé pas surtout si elle vient de Tahiti chat chat chat.
- Toc toc toc, quel est le rapport, toc toc toc, avec la glace et se couper, toc toc toc.
- C'est Henry Zona, fle fle fle.
- Je ne vous pas non plus, explique nous mon copain.
- Hé bien voilà, Lolo, je vais te raconter l'histoire.
Un soir où j'étais à la cabane, je vois l'ivrognesse en uniforme arrivé. Même pas un mot où une caresse et elle s'en va vers le gourbi de mon coléoptère psychopathe et regarde par la vitre et s'écrie. Où est-il encore mon soûlard, certainement à l'auberge des moines en trains de s'empiffrer de crêpes et de descendre des litres de vinasse. Elle vient alors vers moi pour me flatter et m'embrasser sur mes grosses joues. Déjà, je renifle l'atmosphère et elle me dit, il n'y a plus de... Je finis en lui disant, de rhum. Et elle enchaîne, voilà mon gentil minet, j'ai un service à te demander. Demain, j'ai une cargaison à récupérer à Tahiti, et j'ai une grosse journée de dépistage d'alcoolémie à faire. Josiane va d'ailleurs m'accompagner pour m'aider. Ce à quoi, je réponds, commence par ton feutre à Pastis pour écrivain yougoslave, il a certainement moins d'un gramme de sang par dix litres d'alcool. En fait, le travail consistait à récupérer le chargement d'un avion de Saint Gobain qui s'était écrasé à Tahiti sans que je sache pourquoi. Comme, je suis de bon service, je l'ai fait et ensuite mon soûlard m'a fait broyer les produits pour en faire de la poudre. Puis, il m'a ramené un chargement de vanille pour rajouter à cette poudre. Par la suite, j'ai été obligé de mettre du parfum dans des flacons sans que j'en sache la raison. Puis un jour, j'entends mon ravioli transalpin pour carreleur Portugais, être dans tous ses états, car sa soûlarde avait le foie engorgé de graisse.
- Toc toc toc, quel rapport avec la glace, toc toc toc.
- Fle fle fle, c'est incompréhensible, fle fle fle.
- Oui, tu vas bien, Pépère, qu'est ce que c'est que cette histoire ?
- Oui, il faut arriver à vous suivre, rajouta le président de la République.
- Hé bien, voilà, déjà, le chargement que j'ai été récupéré à Tahiti était une cargaison de miroirs de salle de bains. J'ai donc fait de la glace pilé aromatisé à la vanille. C'était pour boire dans de l'alcool. C'est à partir de là que mes ivrognes ont fait caca du verre. Celui prenait la forme des toilettes et se solidifiait. C'est comme ça qu'ils ont eu l'idée d'en faire des flacons de parfum. L'histoire en fait est que ma soûlarde avait du cholestérol et son médecin lui a demandé quel était son parfum de glace préféré, ce à quoi elle lui a répondu, la vanille. Le praticien lui a dit pour faire baisser le taux de cholestérol, il faut boire du rhum avec de la glace pillée aromatisée de vanille. Voilà pourquoi, ils ont mangé du verre pillé et qu'elle s'est retrouvé avec de la graisse dans le foie à cause de l'irritation du verre. Voilà mes amis l'histoire qu'elle est vraie réelle, pas fausse et authentiquement réelle.


Screenshot_20190514_191454.jpg