• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pépère le chat du poète. Suite

#1
Pépère croyait halluciné, un curé, mais où était-il tombé avec son hélicoptère. Il regarda dans le champ son appareil était toujours là, dans la nuit, il lui semblait bien plus petit. Malgré que Choûanne lui eut dit qu'il était invisible il n'avait pas confiance à la peluche sur pattes qu'il avait croisé dans la nuit. Sa valise était toujours là et le téléphone que lui avait donné Choûanne, il regarda l'appareil, c'était un s8 +. Il était content car ça pourrait sûrement se monnayer en poulet un objet pareil ça vaut au moins neuf cent chat'ros. Il se dit inspectons les lieux et il partit vers le fond du terrain, il y avait des arbres un peu partout. Il revint vers le chalet celui-ci était monté sur une estrade, il eut peur, c'est sûrement inondable ici mince. Il se demandait où était parti ce prêtre habillé en civile, il vit à l'entrée du terrain deux autres voitures, une quatre ailes vert pomme, et un coupé sport rouge et gris, il y alla pour inspecter de plus près. Deux jolis parterres de fleurs trônaient dans cet espace. Il se demandait bien chez quel genre de curé il était. Le coupé lui plaisait bien il imagina le curé lancé à 180 kmh avec de la musique techno à fond en soutane et il en rigolait tout seul. Le vibreur n'arrêtait pas c'était ses potes de la cité qui se demandaient où il était. Il regarda par la vitre de la voiture, il y avait un super poste, il se dit whaaaaaa pour écouter du Traître Grims trop cool. Il retourna à la cabane, devant il y avait une chaise de jardin vert pomme aussi. Il monta dessus et regarda par la vitre. Toutes les denrées le faisaient saliver surtout le cassoulet et le poulet, le graal suprême. La porte était fermée à clef pffff galère se dit Pépère. Par dépit il mangea les croquettes, puis il retourna vers l'entrée, au milieu il y avait un noyer et il regarda dedans ; stupéfait il vit la peluche sur pattes.
- Chalut, tu es d'ici toi.
- Chalut, oui je suis d'ici je m'appelle chatdore, et toi ?
- Moi c'est pépère, dit moi où est parti ton maître ?
- Je n'en sais rien moi pourquoi tu me demandes chat ?
- comment s'appelle ton maître ?
- Il se prénomme Marine.
- Chah chah chah chah...
- Pourquoi chat te fait rire !
- C'est un prénom de fille et c'est un homme lol.
- Non c'est une fille pas un homme.
- Tu es aussi bizarre que ta robe, sérieux je comprends pas !!
- je suis un sacré de Birmanie un des plus beaux chat du monde.
- Moi je suis pépère le caïd de la cité, et j'ai un iPhone 7 ! on fait moins le malin là. Explique moi ce qu'est ce curé, c'est pas une fille non !
- Laisse moi t'expliquer tu me fais peur, à cri...
Il n'eut pas le temps de finir sa phrase de l'autre côté de la haie une voix criait
- Chatdore, Chatdore, bb, tu viens.
La peluche s'enfuit en courant d'un bon. Pépère resta sur place avec sa question. Il ressentit, un coup de barre, sans doute la digestion des croquettes et la découverte de ce monde étrange. Il partit se coucher sous le coupé se disant ne pas être vu au retour du prêtre comme la voiture était basse, il finit par dormir profondément, rassuré de ne pas être surpris. Il fut réveillé par une odeur épouvantable de gazole qui lui perçait le nez jusqu'au cerveau. Il sortit, il vit la ruine sur roue, la xm, elle empestait le chaud et craquait de tous les côtés malgré qu'elle semblait arrêtée depuis un moment. Il se dirigea vers le chalet discrètement et colla son oreille sur la paroi. Gre tse gre tse gre tse ; il se dit tiens il écrit. Une musique classique retentit d'un coup. Chat recommence se dit-il.
- Oui mon amour chat lune ça va ?
C'était son téléphone ; un curé avec un smartphone il rigolait et réfléchit chat lune ???
- bien dormi bébé lune ?
- Oui et toi petit chat ?
Pépère ne comprenait plus rien. Est-ce un homme une femme ce curé il parle avec la lune c'est un extraterrestre où quoi un lunerien, un martien, une aberration génétique ??
Pépère ne comprenait plus rien.

La suite bientôt.
 
#2
L'image du curé lancé à 180 km/heure techno à fond, Pépère ne ris plus tout seul ;) J'ai rigolé aussi :)
Merci bien à vous Daniel! :)
Bien à vous, je repasserais lire la suite bientôt!