• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pépère le chat du poète. Suite. 13 juin

#1
Elchatponne était de plus en plus excédé. La voiture ministérielle plutôt que de suivre son itinéraire était partie vers Pouilly Sur Loire.
- Les petits, il y une queue de chat dans la soupe. Je pense que l'on a pas fini d'attendre visiblement nous sommes en présence d'un alcoolique qui plutôt que de continuer sur Nevers est repartit vers Pouilly faire les caves. Et pendant ce temps le Pépère fait son intéressant sur sa chaîne de TV. Rigole l'asticot, Elchatponne va te faire danser sur la queue.
Le poète était toujours à regarder le campement et se demandait à quoi pouvait servir de déployer autant d'hommes pour son chat qu'il prenait pour un extraterrestre. Il trouvait cette histoire totalement ridicule. Liettuje vint à lui et il comprit qu'il fallait repartir vers mercure.
- Je vous trouve bien soucieux Mr le poète tout court.
- Oui car on veut du mal à mon chat. Une hérésie totale. Le pentagone prêtent que c'est un martien ou je ne sais quoi.
- Vous savez si j'ai quitté la terre c'est bien pour cette raison car les gens passent leur temps à juger ceux qui sont hors des normes. Du moins les leurs qui sont complètement tronquées.
- Oui c'est ce que je pense aussi, moi même je passe pour un original mais je m'en moque.
- Vous avez bien raison poète il ne faut pas s'occuper de l'avis des autres. Regardez devant vous, vous connaissez ce chat noir.
- Oui c'est Lolo le chat des voisin je le retrouve constamment derrière moi. Où c'est le Pépère, enfin l'un ou l'autre.
En face Lolo les voyant relatait à Chatdore ce qu'ils échangeaient car il entendait tout. Cookie elle n'en pouvait plus et ne savait plus quoi dire..
- Chat toxicomane tu as fumé des haricots hiii ta fracture du cerveau c'est ouverte hiii.
Pendant ce temps là le chauffeur du ministre était à l'aise à l'arrière de la c6 et le ministre conduisait en direction d'un motel F1 plus discret qu'un hôtel particulier. Le grand coup de nettoyage qu'avait fait le conducteur n'avait pas totalement enlevé l'odeur à l'arrière. Mais l'homme tellement heureux de se faire rouler ne s'en souciait guère. Il fouillait sur le pc du ministre et l'homme devant ne le soupçonnait même pas.
- Historique navigation voyons voir. Hé bin mon salaud la vie est belle. Bon un adepte du silicone apparemment. Tiens une page nature, non, l'accouplement des bonobos. Après c'est vrai qu'il y ressemble un peu.
Le ministre sortit de l'autoroute et s'arrêta sur le bord de la route. Il attendait sans mot dire, le chauffeur à l'arrière lui demanda.
- Que ce passe-t-il chauffeur.
- Tête de clou défonce à la tenaille c'est qui le ministre ici ?
- Aujourd'hui c'est moi je suis à l'arrière peau de castor mal brossé.
- Non mais je rêve, vous vous prenez pour qui à présent. J'ai mal à la tête, j'ai vraiment la grosse cou... Je n'en peux plus alors masturbeur de mouche tu me l'ouvres cette porte !!!!
- Non c'est le chauffeur qui ouvre pas le ministre.
- Triple couillon ce n'est pas parce que vous êtes derrière que cela fait de vous un homme aussi puissant que moi qui serait capable de tuer un moustique à 200 mètres en crachant dessus un pépin de melon.
Le Pépère ne tarissait pas et l'histoire des bosses avait réellement amusé le pape qui en rigolait à gorge déployée.
- J'ai l'impression que mon histoire vous a fortement amusé mon fils.
- Ho que oui, c'est du chouette quand même, du saut à l'élastique hahaha j'aurais aimé être une petite fourmi pour voir ça lol.
- Oui une fourmi de course chat chat chat mort de rire.
- Des fourmis de course, quelle belle histoire allez-vous encore me conté mon fils ?
- C'est juste une anecdote. Voilà je vais vous la raconter. Voilà à l'époque j'étais au pôle sud où j'essayais de guérir les chiens de traîneau d'un terrible virus là poiléose.
- La poiléose qu'est-ce donc mon fils.
- Un terrible virus qui produit la pousse des poils d'une façon démesuré. Les pauvre chiens devaient être tondus 5 fois par jour. Je n'arrivais pas à trouver le remède. J'ai donc cryogeniser les animaux en attendant. En même temps pour le plaisir d'amusement de Christophe Grollon qui avait découvert les indigènes. Je mettais au point une technique pour doter de réflexe des animaux non conçus pour. Oui Christophe aimait la déconne et voulait faire des courses de fourmis. J'ai donc inventé grâce à mon génie sur la génétique des bestioles capable de prodige au volant d'une F1. Les induits était intéressés par mes recherches et les fourmis sont devenus des animaux de trait pour emmener les luges qui transportaient le surplus de poil des chiens qui était utilisé pour faire des sous vêtements pour hommes dans le grand nord pour ne pas devenir stériles. Voilà l'histoire des foumis qu'elle est carrément vraie pas fausse authentique et avérée réelle..
- Mon père vous êtes un génie qu'est ce que je vais faire de vous....
 
Dernière édition:

Cortisone

Maître Poète
#2
Je vous l'ai déjà dit mais votre imagination est vraiment sans limite pour mon plus grand plaisir..Bonne soirée
Amicalement
Gaby
 
#3
Je vous l'ai déjà dit mais votre imagination est vraiment sans limite pour mon plus grand plaisir..Bonne soirée
Amicalement
Gaby
Merci j'essaie toujours de trouver de nouvelles idées. Pas facile le soir après une journée de mécanique et les démarches divers