• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pépère le chat du poète. Suite. 11 Novembre.

#1
À l'entrée de Mornay, c'était l'effervescence totale. Tout le monde mangeait des merguez parfumées au caoutchouc de pneu. Mais la fumée était telle, que c'était irrespirable. Le nuage qui s'était formé au-dessus de la commune empêchait les créatures de Charnïa de voir ce qui se passait en dessous de leurs soucoupes. L'un de ses occupants décida de résoudre le problème. Par télépathie, il se déplaça sur place pour voir ce qui se passait. Il ne mit pas longtemps à comprendre que l'alcool ayant fait son effet, ces hommes et ces femmes étaient totalement ivres et faisaient n'importe quoi dans l'espérance de s'amuser. Le Charnïen (habitant de Charnïa) décida de les rendre victimes d'hallucinations pour les punir.
Le brigadier était toujours en train de danser avec sœur Mathilde quand tout à coup, il vit devant lui la sœur avec une tête de crocodile. La sœur vit le brigadier en bouteille avec une tête de chien. Chacun des participants voyait l'autre comme un monstre, c'est ainsi que la foule se dissipa à toute vitesse dans tous les sens. Le Charnïen était satisfait. Avec sa magie, il fit disparaître le nuage de fumée et transforma les voitures des gendarmes en poubelles géantes. Le leader de nez rouges qui était au téléphone avec le parti d'extrême droite Italien n'avait rien vu et lui apparut sur le capot de sa voiture des chauves-souris. Il eux si peur qu'il partit comme un fou avec sa voiture et ne put la contrôler en mangeant l'accotement et elle se retourna sur le toit. C'est un cet instant qu'un des autres leader passa. Sa barbe rousse remplie de poux, il n'arrêtait pas de se gratter et ne faisait pas trop attention devant lui. Il vit d'un seul coup son homologue avec qui il avait eu un différent la veille et ouvrit sa vitre et lui fit un doigt d'honneur en lui disant va te faire ramoner fils illégitime. Il continua un peu avec la vitre ouverte et pollua l'atmosphère de son odeur étant donné qu'il ne s'était pas lavé depuis un mois, car il n'avait pas d'argent pour acheter du savon à force d'avoir tout dépensé dans les produits de nettoyage de sa voiture.
À Sancoins, le poète qui était passé dans la zone polluée par Pépère n'en revenait pas de l'odeur qui régnait encore dans les parages. Il vit un héron qui s'approcha et faillit se tordre le bec en repartant. L'animal avait tellement été surpris par les émanations de la terre qu'il s'était envolé rapidement et s'était un peu loupé dans son décollage. L'homme décida de rentrer avec le chien, mais fut intrigué par l'estrade qui était de l'autre côté du canal. Il partit donc avec son chien pour voir ce qui s'y passait. Il vit l'affiche du barbecue et le texte qui avait été promulgué pour vanter le sacre de Pépère pour ses trois sauvetages le long du canal, la remise de médaille de Fripouille pour son courage en tant qu'assistant et la décoration de Elchatponne pour avoir sauvé le père Noël. Cela l'amusait et il se disait que s'il sut écrire des histoires, il aurait pu en faire un conte fantastique. Il repartit en direction de sa voiture avec Bibou pour le ramener vers le chalet et aller manger.
Chouânne était émue par la manière dont Elchatponne parlait du film ma siamoise love avec Fripouille et voulut leur faire une surprise. Elle savait que sur son itinéraire, elle allait passer non loin d'une planète inhabitée pour l'instant et qui servait aux vaisseaux de passages pour faire une halte. Elle décida de les emmener là-bas et de reconstituer une scène du film devant eux avec sa magie. Elle leur annonça qu'elle allait faire un arrêt sur l'étoile en face de la soucoupe selon ses dires. Arrivée sur le fameux astre, elle se posa et dit à Fripouille et Elchatponne de regarder devant eux sur le sol. Fripouille crut s'évanouir. Chat Ryline et son amoureux Jhon Fidchat Ral étaient devant eux et ils dansaient puis Chat Ryline fit danser sa robe et ils s'embrassèrent avec passion. Les deux chats voyaient la scène comme si les personnages étaient devant eux tellement les hologrammes étaient réalistes. Chouânne fut aussi très émue et versa une larme comme eux. La soucoupe reprit l'espace et ses voyageurs étaient silencieux, car il était encore sous l'emprise de l'émotion.
Dans la cellule du commissariat, le champagne commençait aussi à faire son effet. Carla ronflait sur l'épaule de François qui somnolait aussi et fit tomber une bouteille de champagne sur la table. La bouteille s'écoulant, Pêcheur, qui était dessous, en absorba une certaine quantité et finit par monter sur la table et se mit à chanter.
- C'est la danse des canards toc toc toc, toc toc toc, toc toc toc, le canard, c'est mon copain Coin-coin, c'est la danse des canards toc toc toc, qui dans la cellule mange du poisson toc toc toc...
Le Doc Gyneco le regarda et s'écria je suis le plus grand non ne cherche pas, je suis Pêcheur, c'est du bonheur à l'élysée et puis Macron chante la chanson en buvant du Dom Pérignon lol.
Turbo s'était réveillé et remangeait du poulet et dit à Pépère.
- Tu as connu, Marie Chatoinette, figure toi que j'ai fait une course avec ces lévriers, malgré qu'ils avaient un gros avantage, j'ai gagné à chaque fois contre eux.
Personne ne releva, car Nicolas commandait d'autres bouteilles de champagne à faire livrer au commissariat. Le traiteur lui dit d'un air amusé qu'il serait content du livreur. Pendant ce temps Sybage et Lolo profitaient de l'instant et mangeaient en s'aimant. Nicolas voulait en savoir plus sur l'histoire à Pépère et il lui demanda, et Marie Chatoinette et Leïlanne. Que pouvez-vous nous dire d'un tel récit.
- Laissez-moi vous l'expliquer. Voilà, après avoir opéré Louis treize, je retourne dans mon époque et retrouve mon poivrot Afghanistan décoloré au championnat Israëlien. C'était l'été et en plein cagnard, il m'a fait planter des graines de citrouille nucléaire. Oui, il fait macérer les graines dans des fûts qui contiennent de l'uranium qu'il utilise pour ses saloperies chimiques. Donc pour seule nourriture n'ayant que des cailloux, c'était extrêmement dure. Sa soûlarde me regardait et me disait, vas-y Pépère et moi, je trimais pendant ce temps-là. Les citrouilles étaient pour elle, elle en fait de l'alcool nucléaire qu'elle boit avec ses amis Marc et Charlotte et une conductrice de car strasbourgeoise. C'est là que j'aie été visité par la fée Leïlanne qui m'a donné à boire et à fait le travaille avec sa magie. Mon soûlard est arrivé et a vu que le travail était terminé. Il était content et moi devant sous son nez, j'ai fait un énorme pet et je suis parti en suivant la fée qu'il ne pouvait pas voir. Il m'a demandé où j'allais et je lui ai répondu en le regardant méchamment, qu'est-ce que ça peut te faire poivrot, tu n'as qu'à t'occuper de vider des bouteilles avec ta soûlarde. La fée avait besoin de moi pour délivrer Marie Chatoinette, la minette à Louis seize qui avait été kidnapper par des extraterrestres et séquestrée sur une lointaine planète. Elle était gardée par des monstres aussi terrifiants qu'un t-rex et comme, j'en ai combattu des milliers au jurassique, Leïlanne le sachant avait besoin de mon aide. Nous sommes passé avant au château voir mon ami Louis seize car, je devais faire l'entretien de sa twizy. Je mangerai bien un poulet avant de continuer.
Nicolas le regarda et lui dit, vas-y Pépère et raconte-moi la suite...

IMG_20190111_183250.jpg received_416568445781206.jpeg received_596996867389873.jpeg