• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Pépère le chat du poète. Suite. 10 octobre 2018.

#1
Lucie était intriguée par cette drôle de lune. Le ciel frileux de ce mois de décembre gardait son écharpe et par un mystère que seules connaissent les étoiles, il avait jeté sur les prés son long voile d'écume. Par ce silence d'azur qu'offrait l'azur aux rêveurs de toutes natures. Le marchant de sable, était passé pour déposer sur les yeux des enfants cette poudre magique, que l'on dit d'or pour les bercer. Les bambins étaient devenus des anges. Leurs longues ailes poussaient le Zephy sur le lainage neuf et fraîchement né sur les lèvres du champ, où la jument vit dans le ciel un phénomène étrange. Une lune et au-dessus comme une de ces répliques un peu comme si l'univers soucieux de se faire beau pour les nixes nicelles soufflant sur les astres blancs, tenait un miroir pour se faire coquet. La jument ne comprenait pas ce phénomène comme Turbo qui marchait non loin à côté de Pépère en direction de la maison inoccupée. Lucie pensa aussitôt qu'elle avait besoin de repos en se disant que cela venait de sa vue. Elle partit ce coucher à côté de Cookie qui était retourné dans sa maison. Chatdore dormait tranquillement à côté d'elle. Liettuje dans sa soucoupe se pensait invisible, car elle ne savait pas que le ciel s'était dégagé, ses indicateurs de bord étaient légèrement faussés. Les trois animaux s'endormirent rassurés du silence qui était revenu. Dans la maison au bout de la rue, un œil était toujours occupé sur l'internet à rechercher les textes pour savoir s'ils étaient publiés. Son chef, qui lui envoyait des messages, ne recevait pas de réponse et il commençait à s'agacer. Momo, qui était sur le canapé chez la maman du poète, dormait tranquillement. Le poète était à côté de Momo et bizarrement, il avait faim, il décida de se faire un encas avant de promener son chien. Bouillette, Mimine et Bibou étaient l'un contre l'autre et la paix semblait régnée comme avant tous les événements récents. Les Américains avaient levé le camp pour la nuit et se reposaient tout en restant sur leur garde et en attente des ordres du pentagone pour la suite des manœuvres. Leur chef avait cité textuellement qu'il pensait que le Pépère était un affabulateur. Si ses dires étaient vrais par contre, il était suspecté d'être un chat extraterrestre.
Donc mon chat fils, si je vous suis bien Pépère est l'inventeur de la chat-story ?
- Parfaitement ma sœur, c'est son créateur. Le casting a été chat bouillant, les participants sont venus de tout l'univers et c'est la chatmoureuse secrète à Pépère qui a gagnée. Le jeu s'est déroulé dans une pyramide qu'a fait construire Pépère pour l'occasion. Grâce à ses sponsors, Engie et Suez, il a pu financer le projet sans que les impôts locaux sur les pyramides ne soient augmentés. En contrepartie, l'éclairage devait être à Led sur l'ensemble de la construction. Pendant trente jours, tous les Égyptiens du fond de leurs pyramides ont pu suivre la compétition sur des écrans fournis par un autre sponsor, Chatmsung. Finalement, c'est la chatmoureuse de Pépère qui a gagnée. Un des sphinx de Kheops est d'ailleurs à son effigie. Il n'arrêtait pas de me dire, je l'aime, je l'aime, j'aime Leïlanne, je suis chatlove❤️ d'elle, mais, elle ne le sait pas.
Turbo n'arrêtait pas de regarder cette double lune et regarda Pépère en lui disant.
- Pépère, pourquoi, il y a deux lunes ce soir ?
- Arrête de regarder en l'air et regarde devant toi. Tu ferais mieux de regarder mes belles baskets qui sont d'une propreté exemplaire.
- C'est quoi tes chaussures, je n'avais pas vu, elles sont hyper chouettes.
- C'est des Nike aire space que j'ai inventé. À la base, je les avais créées sous l'initiative de Louis 14 à cause des grèves. Voilà, je vais t'expliquer. De terribles hivers s'étaient succédé et beaucoup de bois avait été brûlé. Louis 14 me demande comment faire pour limiter ce massacre, car toutes les forêts du monde étaient ravagées. Il faut comprendre que le phénomène était planétaire. Au moins dix hivers avec des températures à -60 et dix étés à -30. Les paysans avaient brûlé beaucoup de bois pour réchauffer les champs et avoir des plantations. Ils avaient aussi utilisé des tonnes et des tonnes de pierres pour isoler leurs maisons. Du coup, ils n'avaient ni bois ni pierre pour faire leurs sabots. Ils se sont rué chez le maréchal-ferrant qui leur confectionnait des sabots en métal. Le problème, c'est que c'était extrêmement lourd comme chaussure et les hommes peinaient énormément. Cela a déclenché une grève générale et Louis 14 est venu me voir au bout de trois mois de grève en me disant que cela ne pouvait pas durer, il me dit alors.
- Pépère roi des crêpes au rhum et inventeur de l'abs, que pouvons nous faire ?
- J'ai alors inventé la Nike Air space qui est d'ailleurs devenue la chaussure officielle de la cour. Tous les paysans en ont reçu et la grève a cessé. Voilà l'histoire de mes chaussures mon Loulou.
Screenshot_20181010_193811.jpg