Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Nouvel art.

#1
Nouvel art.

Sous les fils d'Orion au clair des nuits sereines
Par d'antiques parfums de par quelques boudoirs
Le verbe, las, pleuvait, de ses déluges noirs
Et la plume d'argent le tenait en ses veines,

Hélas, tout univers à ses limites vaines
Et le rêve épuisé ne court plus là, d'avoir
Peut-être trop écrit, ce qu'était à savoir
Sur l'automne trop mûr ou le fruit des fontaines ;

Mais contemplons encor untel ou tel album
Pour en sentir l'amour et tout son opium
Puisque nous avons dit, déjà tout sur la rose,

Ainsi, vois-tu, ma muse aux rides du vélin
Que ce tout nouvel art peut être encor de lin
De par ces quelques faits, te l'affirmer, je l'ose...

Daniel Beau le poète rêveur
12 octobre 2021
Inknotpad
Google Chrome
16:57
 

GABY73

Maître Poète
#2
Nouvel art.

Sous les fils d'Orion au clair des nuits sereines
Par d'antiques parfums de par quelques boudoirs
Le verbe, las, pleuvait, de ses déluges noirs
Et la plume d'argent le tenait en ses veines,

Hélas, tout univers à ses limites vaines
Et le rêve épuisé ne court plus là, d'avoir
Peut-être trop écrit, ce qu'était à savoir
Sur l'automne trop mûr ou le fruit des fontaines ;

Mais contemplons encor untel ou tel album
Pour en sentir l'amour et tout son opium
Puisque nous avons dit, déjà tout sur la rose,

Ainsi, vois-tu, ma muse aux rides du vélin
Que ce tout nouvel art peut être encor de lin
De par ces quelques faits, te l'affirmer, je l'ose...

Daniel Beau le poète rêveur
12 octobre 2021
Inknotpad
Google Chrome
16:57
Merci Daniel pour ce nouveau poème d'amour si bien écrit et apprécié
Amicalement
Gaby