• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Nous errons languissamment sous les cierges de la lune

#1
Nous errons languissamment sous les cierges de la lune

Les longs voiles de la nuit d’été m’enveloppent,
nous errons languissamment sous les cierges de la lune,
paume en contre paume, seule la scansion de nos escarpins
sur les sentes des bocages, des forêts,

et des hameaux du Maine, brise le sceau du silence.
Je m’arrête parfois, et je te récite à genoux
des strophes d’amour saphique,
ô ma Sirène, les amarantes, les violettes,

et les lys dorment, au creux des talus,
le vent soulève ma longue chevelure de jais,
qui pend aux misaines de mon dos, et
nos micro-robes noires transparentes,

des parfums glorieux de thym montent de la terre.
L’Anille coule non loin de nous,
nous arrivons maintenant dans une clairière,
près d’un chêne, nous sommes adossées

contre les solives du zénith, contre la coupe d’or des feuilles,
des flammes de volupté montent en nous,
sans mot dire, devenue folle de plaisir,
j’effeuille chacun de mes vêtements,

les donjons de mes seins pigeonnants, arrogants, et lourds,
bougent à chacun de mes mouvements,
la majesté de ma toison-corolle que tu honores, fiévreuse,
à tout instant, brasille à la lueur des lucioles,

des cyprès, non loin de moi, dodelinent, je vais vers toi,
j’ôte tes habits, je t’étends sur la principauté
des mousses, je te chevauche des heures durant, tu gémis
des messes de liesse, soudain, appuyée sur tes talons,

tu hurles la magnificence de ta Jouissance,
je vendange le lait de ta sève, ô ma Vénérée,
brusquement, tu te lèves, et tu entames une danse érotique,
face au dais étoilé, tes mamelons durcis de félicité

vont et viennent, tu t’arrêtes, enfin, tu me rejoins
souriante, ruisselante de sérénité, et nous nous entrelaçons,
ivres de bonheur, avec au coeur, la splendeur de notre Passion,
et de notre féminité si pure !

Sophie Rivière

 
#3
J'ai énormément apprécié cette écrit sensuel
Merci Sophie
Bises
Gaby
Bonsoir Gaby,

je te remercie très vivement pour l'extrême joliesse de ton commentaire.

J'ai toujours été fascinée, au quotidien, par la féminité, et la sensualité de ma compagne,
et par delà par la sensualité féminine, auxquels très peu de poètes s'intéressent, alors même
qu'il s'agit pour moi de la plus haute expression de la Beauté et de la Grâce.

Bonne soirée.

Bises.

Sophie
 
Dernière édition:
#4
j'ai lu plusieurs fois ce magnifique poème
Une ode a l'Amour vrai sans fioritures !
Un amour naturel et passionné qui libère vos sens pour votre plus grand plaisir !
Chapeau bas a toutes les deux !!
Amitiés, bises
Perceval images.jpg
 

rivière

Maître Poète
#5
j'ai lu plusieurs fois ce magnifique poème
Une ode a l'Amour vrai sans fioritures !
Un amour naturel et passionné qui libère vos sens pour votre plus grand plaisir !
Chapeau bas a toutes les deux !!
Amitiés, bises
Perceval Afficher la pièce jointe 19453
Bonjour Perceval,

je vous remercie beaucoup pour la joliesse de votre message.

Vous avez raison, l'amour qui me lie à ma compagne est un amour très passionné, très sensuel,
et empreint d'une immense tendresse.

Merci pour votre grande gentillesse.

Bonne journée.

Sophie Rivière