Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Noel à Jérusalem

#1
“Il peint un monde de paix et d'amour, un monde plein de rêves et de jours. Il imagine dans ses pensées les plus profondes la ronde de ces peuples ennemis d'hier. Leurs mains colorées ou non les unes liées aux autres, leurs destins unis dans un idéal qui les dépasse tous: la paix.

Paix de ces temples et ces mosquées, paix de ces chemins et ces églises, paix de ces pierres tellement tachées de sangs divers.

Ces peuples se sont massacrés sur ces places, d'une violence sans aucun nom. Désormais, de leurs doigts purs et sans armes, ils tracent de leurs danses le mot que tous touchent de leurs chimères: PAIX.

Et leurs vêtements de lin blanc brillent au soleil, les voiles des femmes se mêlent aux tuniques bigarrées des enfants. Personne ne se voit plus comme chrétien, musulman ou juif, ils sont tous des humains, heureux de leur nouvelle vie qui s'annonce.

Et un jour ma petite chérie, me disait-elle aux yeux d'argent, tu verras ces scènes d'allégresse. Et au travers de tes beaux yeux, tu me montreras au ciel ces images d'éternité. C'est en croyant à l'impossible que, dans les esprits, il ne reste plus qu'à réaliser..."

Et moi, depuis cet âge, cette écoute et cette chanson, j'en rêve encore.

Claire, Noel à Jérusalem
 
Dernière édition: