• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Ne restez pas sans savoir...

thesmile

Maître Poète
#1


Il me faut bien vous l’écrire
Je ne saurais faire autrement
Bien incapable de vous le dire
Ma voix tout autant que mes membres sont trop tremblants
De l’interstellaire, vous êtes ma voûte
Le timbre de votre voix m’envoûte
Malgré le fait qu’il m’en coûte
Vous êtes l’unique qui me « maraboute »
Vous savez, j’ai des palpitations
Mon cœur va me lâcher sans précaution
Ne me laissant aucun espoir de guérison
Et eux s’amusent, en attendant, par manipulation
Vous comprendrez et vous serez l’un des seuls, sans doute
En connaissance de cause de ces fameuses joutes
Nous savons que les paroles
S’envolent
Et vous savez aussi que mes écrits
Sont un temps soit peu un reflet de la vie
Je déverse mes mots comme ils déversent leur mépris
Sans occulter mes impressions, mes avis
Assurément, tout cela est dur
Evidemment, on endure
Que ce que l’on peut supporter
Et on me dira que je ne fais que récolter...
Soit ! Que répondre à ces mots ??
Il est tellement facile de parler ainsi
Vraiment les proverbes ont bon dos
Ce n’est pas avec eux qu’on éclaire une vie
J’avoue aux yeux de tous ce jour
Que j’y ai eu maintes fois recours
À mon souvenir, vous saurez vous remémorer…
C’est vrai mais tous ne sont pas confirmés…
Et puis, dites-leur en post scriptum
Que s’ils se sont crus au summum
Ils portent énorme préjudice
En s’appropriant au final l’injustice
Pourquoi ont-ils plus de droits ??
Parce qu’ils ont plus de pouvoir ??
Je sais bien, vous allez me dire de garder la foi
Mais voyez comme je n’attends à présent que le purgatoire



The Smile
 
Dernière édition:

janu

Maître Poète
#3
Ah! les proverbes, on y fait allusion un tant soit peu
Mais on y trouve tout et son contraire... Dans ton poème que des vérités...
Amitiés