Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.
Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

  • Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Mon hommage au Roi de la poésie surréaliste Arthur Rimbaud

#1
Il a gardé du Roi les gènes de l'artiste,
mais aussi la fureur qui attise son cœur,
l'écriture dévoile son âme fabuliste,
le lyrisme adoucit son instinct destructeur.

Ses yeux fixent le ciel le soir quand tout se fige,
l’espace néant lui donne le vertige,
des myriades d'îlots s'allument en un instant,
ses pensées s'illuminent il songe à son amant.

L'amour qui les unit l'inonde d'espérance,
l'idée de le revoir s'infuse d'une image,
bénie d'éternité, et met fin à l'errance
d’un esprit captif à cette fleur de l'âge.

Sa séve s'électrise d'orages holorimes,
sa flèche poétique s'élève vers le ciel,
le récit de sa vie sous sa dictée s'imprime,
sur une voûte claire au matelas glaciel.

Ce recueil de paroles sous les ailes du temps,
fustige sa conscience, anesthésie ses peurs,
un souffle de fraîcheur parfumé de printemps,
accueille sa raison aux sources du bonheur.

Un serpentin naissant surgit des profondeurs,
purifiant le reflet du génie créateur,
maudit par le destin quand son bateau s'arrime,
sur les vers enlacés des princes de la rime.

Le monde qu'il sculptait d'œuvres surréalistes,
s'inclinera toujours en hommage à l'artiste,
à la plume de feu volant dans tous les sens,
près des nues électriques où l'éclair sent l'encens.

Bohémien au grand cœur au Parnasse des muses,
l'auberge où tu dors enjôle les regards,
Petit Poucet rêveur, ce trou de ver t'amuse,
les brumes qui le voilent encrent tes yeux hagards.

Car des ondes fuyantes balayées par les vents,
fleurissent l'azur vert d'aurores boréales,
de couleurs envoûtantes sur des tapis volants,
saisissant les démons où flotte la Réale.

Ô! poussières solaires aux pensées libérées,
Ô! mystiques lueurs sur les vagues océans,
ordonnez la sagesse aux pâleurs égarées,
artistes créateurs, aux ombres de géants!
 

zuc

Le chat noir
Membre du personnel
#2
Bel hommage,

ceci dit pour ma part, Rimbaud n'est pas un poète surréaliste même si par ses vers, sa pensée, ses citations, sa façon de vivre etc... il a influencé les surréalistes (les surréalistes commencent dans les années 20, André Breton, Eluard, Prevert etc..)
mais pour moi sa poésie est plus classique "alexandrin, quatrain, rimes F/M alternées, etc...) bien qu'on ne peux résumer en un seul mot l'œuvre de Rimbaud et de tout artiste, l'artiste est en perpétuelle évolution et se réinvente constamment
 
#3
Bel hommage,

ceci dit pour ma part, Rimbaud n'est pas un poète surréaliste même si par ses vers, sa pensée, ses citations, sa façon de vivre etc... il a influencé les surréalistes (les surréalistes commencent dans les années 20, André Breton, Eluard, Prevert etc..)
mais pour moi sa poésie est plus classique "alexandrin, quatrain, rimes F/M alternées, etc...) bien qu'on ne peux résumer en un seul mot l'œuvre de Rimbaud et de tout artiste, l'artiste est en perpétuelle évolution et se réinvente constamment
Précurseur du surréalisme
Loin de Claudel, le poète et critique André Breton déclare Rimbaud « surréaliste dans la pratique de la vie et ailleurs » (Manifeste du surréalisme, 1924). Selon Breton, l’« autre » (Lettre à Georges Izambard, 13 mai 1871) s’apparente à un double de Rimbaud, qui s’imprègne du réel suivant un processus involontaire ou même inconscient, préfigurant l’écriture automatique.
surréalisme.
En menant jusqu'à leurs plus extrêmes conséquences les recherches de la poésie romantique et baudelairienne, Rimbaud n'aura pas seulement bouleversé la nature de la poésie moderne, il aura aussi interverti l'ordre de la création poétique : désormais, la théorie précède l'œuvre, qui trouve son aboutissement, et non sa légitimité, dans la vie.