• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Ma épouse e a eue une idée lumineuse

kinkin

Maître Poète
#1
Mon épouse a eue une idée lumineuse
Un Samedi après midi faire les courses
Délier les cordons de mes bourses
J’ai suivi contraint et forcé ma meneuse

Et en plus de ça dans une banlieue de l’Oise
Un endroit si tu rentres tard le soir
Tu risques a coup sûr un coup de rasoir
On va dire dans une citée pas bourgeoise

Sur le parking on se gare je prends un jeton
Premier caddy merde ça ne fonctionne pas
Deuxième essai ça y est le Graal
Dans la caverne d’Ali Baba nous rentrons

A gauche un étal avec de la viande Halal
A droite les caisses avec une queue
Au nom d’Allah non au nom de Dieu
Le barbecue va être la sortie dominicale

On tourne dans les rayons après quelques achats
Le chariot a moitié vide ou a moitié plein
Nous passons a la caisse en rongeant notre frein
Un vieil arabe avec un paquet de gâteau et un coca

Nous passes devant sans pardon, ma femme en transe
< Moi je te merde j’y suis flrançais comme toi Madame >
< Oh chérie tais toi calme toi pas de drame >
Deux femmes blacks n’ont pas d’argent pour la dépense

La jeune caissière excédée reprend des articles
Pourtant elles ont touchées l’allocation familiales
Sont elles atterries au bled du coté d’El Hilal
Mon épouse enfonce la carte bleue sur le nez ses bésicles

La petite caissière et son tchador nous donnes le ticket
< Choukran bizzaf bslama > Je n’ai pas de dictionnaire
Merci bien bye bye a la prochaine fera l’affaire
Ma femme vérifie les prix en sortant, c’est Ok


Nous nous sommes promis tous les deux
Plus de sortie magasin un Samedi
Jamais plus jamais vite un oubli
Mais nous ne faisons pas d'omelette sans casser d’œufs









 

Cortisone

Maître Poète
#2
Mon épouse a eue une idée lumineuse
Un Samedi après midi faire les courses
Délier les cordons de mes bourses
J’ai suivi contraint et forcé ma meneuse


Et en plus de ça dans une banlieue de l’Oise
Un endroit si tu rentres tard le soir
Tu risques a coup sûr un coup de rasoir
On va dire dans une citée pas bourgeoise


Sur le parking on se gare je prends un jeton
Premier caddy merde ça ne fonctionne pas
Deuxième essai ça y est le Graal
Dans la caverne d’Ali Baba nous rentrons


A gauche un étal avec de la viande Halal
A droite les caisses avec une queue
Au nom d’Allah non au nom de Dieu
Le barbecue va être la sortie dominicale


On tourne dans les rayons après quelques achats
Le chariot a moitié vide ou a moitié plein
Nous passons a la caisse en rongeant notre frein
Un vieil arabe avec un paquet de gâteau et un coca


Nous passes devant sans pardon, ma femme en transe
< Moi je te merde j’y suis flrançais comme toi Madame >
< Oh chérie tais toi calme toi pas de drame >
Deux femmes blacks n’ont pas d’argent pour la dépense


La jeune caissière excédée reprend des articles
Pourtant elles ont touchées l’allocation familiales
Sont elles atterries au bled du coté d’El Hilal
Mon épouse enfonce la carte bleue sur le nez ses bésicles


La petite caissière et son tchador nous donnes le ticket
< Choukran bizzaf bslama > Je n’ai pas de dictionnaire
Merci bien bye bye a la prochaine fera l’affaire
Ma femme vérifie les prix en sortant, c’est Ok


Nous nous sommes promis tous les deux
Plus de sortie magasin un Samedi
Jamais plus jamais vite un oubli

Mais nous ne faisons pas d'omelette sans casser d’œufs









Tu as tout à fait raison. Nous c'est ce matin les courses
Bonne journée
Gaby
 

Vega46

Maître Poète
#3
Bonne idée Kinkin !.
Perso je préfère la viande à l’ail !.
Ah oui il faut se méfier des idées lumineuses des dames !.
Mon amitié
Momo
MLCCACTP
 
Dernière édition: