• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

L'oiseau du soir 3.

#1
L'oiseau du soir 3.

Clymène berce son enfant
Étonné par le chant des anges
Qui du fin fonds des vieilles granges
Agrestes sonnent l'olifant ;

Dans la tiédeur de minuit
L'oiseau dessine sur la vitre
L'ombre du plumage de mitre
Puis s'en vient galante la nuit ;

Le front recouvert de rubis
La voûte d'azur Léthé perle
De rêve sur le jeune merle
Des champs, comme un songe subit ;

Mon ami plus bel empenné
Répond à l'écho de l'aurore
Par une mélodie Aurore
Si beau que le vent égrèné ;

Il n'a de saison pour couleurs
Que celles des roses vermeilles
Simplement de mille merveilles
Dessinant son manteau de fleurs ;

D'un viel accord oublié
Sur le zéphyr au crépuscule
Par Chopin d'un ut majuscule
Il Cueille l'air déshabillé ;

Dormeur, mon fortuné chanteur
Me fait penser à la lumière
De l'océan comme sa mère
Clymène errait avec lenteur...

Daniel Beau le poète rêveur
08 février 2019
Inknotpad
Google Chrome
16:11

Dans la mythologie grecque, Clymène est une Océanide, fille d'Océan et de Téthys. Elle apparaît dans de nombreux récits contradictoires.