• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Les simplistes relants, ne sont pas ma mémoire,

#1
Les simplistes relants, ne sont pas ma mémoire,

Libre, l'enfant rêveur fait fi de vos regards,
Ô nobles érudits qui buvez à pleins verres
Le maussade dédain de vos amples lumières
Puis masquez vos dégoûts d'hypocrites égards ;

Vous tentez souteneurs d'audacieux hasards
De prometteurs renoms, simulacre mégère
Vous mentez en euros, d'une ligne légère,
Honteux faix, tes saluts sont d'ignobles bazars,

Et vous alimentez des pamphlets de culture
Pour le bien d'idiot, de sa sage inculture,
Prônez vos amuseurs ; museaux ? Pardonnez moi,

Les simplistes relants, ne sont pas ma mémoire,
Et préfère, gougats, une rime de moire
Récupére éditeur, ton salmigondis roi !!!

Daniel beau le poète rêveur
13 septembre 2017
Inknotpad
Google Chrome
18:05
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#2
j'aime bien le style et le ton,
mais il est difficile de savoir à qui tu t'adresses et le pourquoi comment de cela
 
#3
j'aime bien le style et le ton,
mais il est difficile de savoir à qui tu t'adresses et le pourquoi comment de cela
Au éditions qui font de l'argent facile en éditant des écrivains bidons à succès qui font de la littérature pour Germaine type Musso ou Levis pour des lecteurs encore plus neuneux
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#4
c'est bien ce qu'il m'avait semblé
c'est la banalité de ce monde de peoplisation
u prémâché du prédigéré
mais qu'est ce qui à déclenché ton coup de gueule?