• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Les bois d'émeraude savent la Lumière de notre divinité

rivière

Maître Poète
#1
Les bois d’émeraude savent la Lumière de notre divinité

Le monde est cruel envers les femmes qui s’aiment,
mais peu nous chaut les blâmes des humains,
ô mon Aimée, ma Sirène, mon amante,
offre-moi le palais sublime de tes bras.

J’ai tant besoin de ta chaleur,
le vent qui nous rafraîchit soulève par à-coups
la pluie de nos longues chevelures d’ébène,
et nos micro-robes de tulle,

les bois d’émeraude et les bocages savent
la beauté de nos étreintes,
et la Lumière de notre divinité,
poétesse, je te bénis et je glorifie à tout instant

le soleil de nos caresses.
Les chaloupes des arbres nous protègent des regards importuns,
les oiselles nous psalmodient des cantiques de liesse
que reprennent les fontaines, et les fleuves,

le royaume de mes seins lourds durcit
au frottement de tes paumes dès que nous sommes étendues
en robe de nudité sous les ciels d’été,
parmi la prée ou parmi notre couche d’ivoire.

Laisse encore égarer tes lèvres
dessus l’exquisité de mes hanches,
et les jardins éternels de ma Fourrure-corolles,
je t’en supplie,

je me réfugie maintenant dans l’anse de tes aisselles,
je ne suis que l’ombre de ton ombre
sur le cadran de nos assonances,
je ne suis que le sceau mystique de ta Gloire.

Ô ma Suzeraine, ma Fée, encense-moi,
je me languis de la rose de ta rivière d’amour,
nous sommes jeunes et belles, nous ruisselons de magnificence,
nous aimons à nous farder légèrement,

guide-moi à pas de louve
vers les plaines infinies de la Jouissance, puis
vendange-moi, honore-moi, magnifie-moi,
car dorénavant je serai ta Femme à jamais !

Sophie Rivière

 

rivière

Maître Poète
#4
Bonjour ma chère Véronique,
je te remercie très vivement pour la chaleur de ton message.
Je veux montrer en effet ici la beauté de la nature, et la Grâce
de l'amour au féminin.

Bonne journée.
Bises à toi aussi.
Sophie
 

rivière

Maître Poète
#5
Bonjour Polymnie,
je te remercie vivement pour la joliesse de ton commentaire.
La Femme est Grâce et douceur, c'est vrai, à l'instar de la nature.

Bonne journée.
Bises.
Sophie