• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Lectrice.

#1
lectrice.

À l'émerveillement de ses sublimes yeux,
Dans le silence fin qu'écrire ne saurais-je
Je reste là rêveur comme vole la neige
Que les anges semant font resplendir les cieux,

Elle entre en ce décor à petits pas soyeux
Afin de n'en briser ce tendre sortilège
L'opium des mots doux, né comme un privilège
Sur le front du papier ou naît le vers joyeux ;

Spectatrice elle vit ce sublime manège
En lisant des saisons, l'interligne plus beige
Qu'un feuillet d'écolier, écorné par le temps,

Et de cet univers aux lettres ingénues
Elle semble être l'air qui sème le printemps
Tout en le caressant, rêveuse les mains nues...

Daniel beau le poète rêveur
17 octobre 2020
Inknotpad
Google Chrome
06:52
 

Cortisone

Maître Poète
#2
lectrice.

À l'émerveillement de ses sublimes yeux,
Dans le silence fin qu'écrire ne saurais-je
Je reste là rêveur comme vole la neige
Que les anges semant font resplendir les cieux,

Elle entre en ce décor à petits pas soyeux
Afin de n'en briser ce tendre sortilège
L'opium des mots doux, né comme un privilège
Sur le front du papier ou naît le vers joyeux ;

Spectatrice elle vit ce sublime manège
En lisant des saisons, l'interligne plus beige
Qu'un feuillet d'écolier, écorné par le temps,

Et de cet univers aux lettres ingénues
Elle semble être l'air qui sème le printemps
Tout en le caressant, rêveuse les mains nues...

Daniel beau le poète rêveur
17 octobre 2020
Inknotpad
Google Chrome
06:52

Un amour de poème Daniel que j'apprécie
Amicalement
Gaby