• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Le Poète et la Page Blanche

Thomas111

Maître Poète
#1

Source Flickr


Le Poète et la Page Blanche

Faudrait-il donc toujours craindre la page blanche ?
Il suffit d'observer : dans ce flot si laiteux
Qu'on dirait de la mousse, un tourbillon piteux
Pointe vite le nez, c'est bien là sa revanche.

Un être tout humide époussette sa manche,
Se dresse sur ses pieds puis dit des mots goûteux.
Sur sa face de lune, ils coulent très pâteux
Et l'on n'y comprend rien, tant c'est une avalanche.

Le Poète s'affole, il cherche son stylo,
Sa gomme et son crayon, transcrit ce trémolo
D'une feuille qui parle, aventure incroyable.

Modulant ses effets, une rime s'inscrit,
Vibrant sur le papier comme un rêve improbable.
Arrive enfin le point, le poème est écrit.

 

edelrose

Maître Poète
#9
Bonjour Thomas,

Un tableau ne vit que par celui qui le regarde a écrit Pablo Picasso
Ainsi, l'intérieure beauté de la page pudique, se fait inspirante d'être regardée

Tendre journée

Paule

65196044_2053563041606982_4815309039246245888_o.jpg
 

Polymnie2

Maître Poète
#11
Regardant innocemment sa feuille loin de l'encrier
il se surprend lui-même!
le papier l'inspire, le prend pour amant!

Une belle profondeur faire parler la page blanche!

Merci Thomas, amitiés poly