• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Le papillon

#1
Le papillon.
À Lamartine

Ainsi s'en vint, l'heureux près du lac du Bourget,
Poser son pas galant, sur l'herbe si jolie
Sous l'un, de son regard qui buvait, d'Æolie
Revenant, le soleil par l'azur submergé ;

De ses ailes de jais, le passant du verger
Posait l'or du pollen, friand le simulie
Le mangeait, sous les yeux de la belle Julie
D'où poète ton vers, sût de rose émerger ;

L'hommage de l'amour naquit comme une rime ;
Légère et à la fois invisible de lime,
Sur les gazons au frais visage du printemps,

Fût-il l'insecte fou, de cette ode troublante ;
Le témoin ou secret, laissait il là filante
Son ombre papillon, sur l'hémistiche temps.

Daniel Beau le poète rêveur
11 juin 2018
Inknotpad
Google Chrome
18:04


.



Æolie autre nom de L’Éolide (ou Éolie) (en grec ancien ᾈολίς / Aiolís) est le nom donné dans l'Antiquité à la côte nord-ouest de l'Asie Mineure, entre la Troade et le fleuve Hermos sur le golfe de Smyrne.

Simulie. Insecte volant ressemblant aux fourmis communément appelées fourmis volantes.

L'hémistiche est la demie mesure d'un alexandrin. On peut aussi désigner la position médiane d'un vers comme étant à l'hémistiche. Ainsi, une coupe à l'hémistiche signifie que la coupe se trouve au milieu du vers