• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Le graveur.

#1
Le graveur.

Le stylet, le burin, écorche le moellon
Et l'éclat du rocher caressé de prestige
Disparaît sur le sol en silence et voltige,
Alors las le graveur contemple le vallon ;

Et les traits sont précis comme court l'étalon,
Poursuivant son travail sur le seing qu'il exige
En martelant du fer les restes d'un vestige
Sur le roc en lissant tous les grains d'un gallon ;

Recourbé fatigué le maître s'exécute
L'émail enfin chaud écume sous la jute
Le ciseau corroie en son autre dessein ;

Et le métal oisif damasquine la pierre
En pleuvant tout son ru d'une large aiguillère
Dessinant l'art final de la forme d'un sein...

Daniel Beau le poète rêveur
08 novembre 2019
Inknotpad
Google Chrome
11:59
 
Dernière édition:

Cortisone

Maître Poète
#2
Le graveur.

Le stylet, le burin, écorche le moellon
Et l'éclat du rocher caressé de prestige
Disparaît sur le sol en silence et voltige,
Alors las le graveur contemple le vallon ;

Et les traits sont précis comme court l'étalon,
Poursuivant son travail sur le seing qu'il exige
En martelant du fer les restes d'un vestige
Sur le roc en lissant tous les grains d'un gallon ;

Recourbé fatigué le maître s'exécute
L'émail chaud se languit écumant sous la jute
Le ciseau s'adoucit sur un autre dessein ;

Et le métal enfin damasquine la pierre
En pleuvant tout son fer d'une large aiguillère
Dessinant l'art final de la forme d'un sein...

Daniel Beau le poète rêveur
08 novembre 2019
Inknotpad
Google Chrome
11:59
Beauté des vers en votre sonnet Daniel
Amicalement
Gaby