• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Le banquier et le truand .

#1
Le banquier et le truand .

Un honnête caissier, assis à son bureau,
Rangeait tous ses billets avec délicatesse,
Quand soudain, attiré par l'odeur du magot,
Un homme cagoulé s'approcha de la caisse.


En prononçant ces mots dans un piètre langage:
Recevez de ma part, monsieur! tous mes respects,
Mes salutations! ainsi, tous mes hommages,
Félicitations! pour votre beau métier.


En se sentant flatté, touché dans son égo,
Le gérant n'éprouva aucune méfiance,
Poursuivit calmement, avec soin son boulot,
Laissa tomber ses clés par faute d'imprudence.


Le bandit s'en saisit, et dit: "mon bon monsieur:
sachez que tout menteur issu de ce milieu
Vit de la fortune de celui qui l'écoute,
Cette leçon vaut bien quelques thunes, sans doute.


Profitant du moment très longtemps attendu,
le truand s'empara de toute la pécune,
offensé, le banquier voyant fuir sa fortune
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.


W

inspiré de la fable : le corbeau et le renard.
 
Dernière édition:
#16
M. DE LA FONTAINE vous a bien inspiré, très sympa cette petite fable!!
Bravo et merci du partage :)
Vous souhaitant une belle journée!
bonjour merci de votre intervention sur ma page je suis content que ça vous a plu, je n'ai pas grand mérite je n'ai fait que reproduire le texte déjà écrit. mais mon but c'était de faire un peu d'humour rien de plus
bien à vous aux plaisirs
W.
 

thesmile

Maître Poète
#17
bonjour merci de votre intervention sur ma page je suis content que ça vous a plu, je n'ai pas grand mérite je n'ai fait que reproduire le texte déjà écrit. mais mon but c'était de faire un peu d'humour rien de plus
bien à vous aux plaisirs
W.
De l'humour qui fait du bien et ne soyons pas modeste, vous avez le mérite d'avoir tenté et c'est réussi; bravo! :)
Bien à vous et au plaisir également (j'aime d'ailleurs que vous mettiez au pluriel)