• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

La vidange trois fois par semaine

kinkin

Maître Poète
#1
J’ai appelé ma femme en toute urgence
Car j’avais attrapé une excroissance
Un peu au dessus de mes cuisses
Comment vous dire au niveau de la ou je pisse

Elle me calma vue ma mauvaise tête
Elle me dit < Chéri n’est pas peur t’inquiète >
Ce n’est pas la première fois que cela m’arrive
Mais la elle était la grosseur de deux ogives

J’’avais comme John Wayne, une démarche de cow boy
A chaque pas que je faisais ouille ouille aie ayoye
Elle me dit < La solution il faut que je te les vide >
Son diagnostic était un trop plein de spermatozoïdes

Dans le lit sur le dos je me mis en position
De ses mains expertes elle me fit une palpation
Une mise en bouche pour extraire le venin
Pour elle ce gros abcès n’était pas du tout malsain

Je me tordais dans tous les sens de plaisir
Cette sensation était pour moi un lointain souvenir
Des litres une couleur jaunâtre eu peu comme du pus
Après trente minutes la délivrance, elle était repue

Elle me dit < La prochaine fois n’attend pas aussi longtemps
Ca pourrait te monter au cerveau préviens moi avant >
Parole d’experte en tous cas elle me mit un peu la trouille
Maintenant trois fois par semaine je fais la vidange ouh la fripouille



 
#2
Heureusement que c'est de l'humour
car j'avais peine à arriver au bout de l'infirmière!!!!
Quand kinkin assaisonne son repas du midi
il vide les goûts au plus près de l'humour!!!!

Merci à toi, vive ce dimanche soulagé!

Amitiés, Poly
 
Dernière édition: