• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

La mise en examen

jeanmibol

Maître Poète
#1
Voici les points sur les I de mon règlement
(A souligner de votre droite règle
Posée sur le papier avec les yeux de l’aigle)
Que vous réciterez par cœur, aveuglément,

D’un seul tenant, à voix haute et sans bégaiement,
En sachant que vous devez bien comprendre
Qu’ici tout est permis sauf de se faire prendre
L’œil sur la copie du copain jeté gaiement.

J’annulerais alors le train de l’examen
Qui intervient à la fin du trimestre
Ainsi que le prévoit l’antique loi du mestre
A laquelle doit un élève dire amen.

Dès maintenant compte cet avertissement
Ayant pour visée une vie publique
Honnête et franche ; aucun dans notre république
N’a succombé ; (même à un enrichissement)

Ne se produira pas le cas ; imaginons
Qu’un malade, un fou enfreigne la règle
Il serait soumis à l’œil froid et clair de l’aigle
Qui transperce l’habit surtout s’il est linon.

Les professeurs veulent vous mettre en examen
Pour savoir ce que vous avez en tête
Et s’ils décèlent un vers mauvais de poète
Ils ne siffleront ni flics, ni cameramen.

Elèves, prenez vos responsabilités :
Examinez en grande conscience
La dignité donnée par Maîtresse Science
D’annihiler du Mal les probabilités.

Et si le désir vous vient d’être président
Cachez les achats dus aux tricheries
Des mains super chéries de vos supercheries
Pour ne pas être du Peuple le dissident.
 

Cortisone

Maître Poète
#2
Voici les points sur les I de mon règlement
(A souligner de votre droite règle
Posée sur le papier avec les yeux de l’aigle)
Que vous réciterez par cœur, aveuglément,

D’un seul tenant, à voix haute et sans bégaiement,
En sachant que vous devez bien comprendre
Qu’ici tout est permis sauf de se faire prendre
L’œil sur la copie du copain jeté gaiement.

J’annulerais alors le train de l’examen
Qui intervient à la fin du trimestre
Ainsi que le prévoit l’antique loi du mestre
A laquelle doit un élève dire amen.

Dès maintenant compte cet avertissement
Ayant pour visée une vie publique
Honnête et franche ; aucun dans notre république
N’a succombé ; (même à un enrichissement)

Ne se produira pas le cas ; imaginons
Qu’un malade, un fou enfreigne la règle
Il serait soumis à l’œil froid et clair de l’aigle
Qui transperce l’habit surtout s’il est linon.

Les professeurs veulent vous mettre en examen
Pour savoir ce que vous avez en tête
Et s’ils décèlent un vers mauvais de poète
Ils ne siffleront ni flics, ni cameramen.

Elèves, prenez vos responsabilités :
Examinez en grande conscience
La dignité donnée par Maîtresse Science
D’annihiler du Mal les probabilités.

Et si le désir vous vient d’être président
Cachez les achats dus aux tricheries
Des mains super chéries de vos supercheries
Pour ne pas être du Peuple le dissident.
Bien écrit à la veille de tous les examens
Merci de ce partage