• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

La lettre

#1
La lettre

Qu'il me tienne le chagrin d'un matin sans soleil. Je regarde tes yeux et cela me suffit. Car ayant bu les astres de la nuit, ils sont tout l'univers. Cela est un bien grand mot de lire tes yeux. Quel batelier pourrait mener ma barque dessus sans s'y perdre. Laissons à d'autre le droit d'espérer quand déjà nous avons ce bonheur. Sur ces abimes insondables j'ai vécu l'expression de ton cœur qui épele le soleil. Ce wagon de lettres est un baiser d'éternité et ma feuille est trop petite pour les recevoir. C'est à l'intérieur de mon cœur que je range les lettres qui tombent de tes yeux. Chacune est un astres ou un papillon, qu'importe d'ailleurs je n'y vois que ton parfum. Des poèmes, j'en ai écrit, j'en ai pleurer, j'en ai ri, j'en ai rêvé. Mais tes yeux sont bien plus beaux que n'importe poème. Ils ont l'espérance d'un nocturne de Chopin, d'un air de Mozart et le silence du ciel. Que seraient d'ailleurs en fait les cieux s'ils n'avaient tes yeux pour aller danser le soir. Et moi quaurais-je à écrire ?
Alors laisse moi encore vivre l'alphabet de ton regard comme si demain ne devait jamais revenir et pleure autant de soleil sur ma feuille. J'essaierai, je te le promet de faire de tes larmes un poème qui sera éternel...