• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

L’art de les bien fesser

#1

L’art de les bien fesser
(modestie d’un prétentieux)

La douce peau des pêches, le cuir des vieilles biques,
La
blancheur des Suissesses, le noir du Mozambique :
Jamais je ne m’empêche ces tapes de musique
Qui font vibrer leurs (_(_) en larm’s automatiques.


Car aux doux pipotages des lèvres appliquées,
Je préfère les ramages des caresses triquées
Qui bondiss’t en ravages près des raies étriquées
Que le cœur à l’ouvrage je m’applique à piquer.


Les symphonies tam-tam que dans mes aventures
J’imprime sur ces dames comme une tessiture,
J’en connais tous les sons et les moindres secrets.


Il en est que je grise : leurs yeux en redemandent.
D’autres qui sont surprises : leurs yeux me réprimandent.
Toutes se souviendront de moi avec regret.


Aubépin des Ardrets
 
Dernière édition:
#3
Tout un art ! Le fesseur s'exprime et expose clairement ses tendances ... Mais que se cache t-il derrière cette brutalité ..?
 
#8
Ah ah Madame voudrez un cours ????????????????? moi je les donne qu'avec des pelles a tartes un expert !!!!!!!!!!!!!!!!
Hahaha ! Des pelles à tartes !! :D
Notre fessier serait-il une traditionnelle tarte aux pommes, savoureuse mais un peu plate ?
Une tarte tatin, aux bombés charnus ?
Une Tropézienne, épaisse, bien garnie et si gourmande ?
Un Paris-Brest, large et crémeux, réclamant un coup de langue ?
Ou un moelleux au chocolat, ferme mais au coeur fondant ?

Je laisse votre gourmandise faire un choix (ou pas).
 

kinkin

Maître Poète
#9
Délicieuse cette petite tarte a l'abricot si vous voyez ce que je veux dire bon allez fin de la dégustation car gare a l'indigestion amicalement Kinkin
 
#11
S'il en est qui ne se prosternent que devant un cul ferme, bon-sang!
Moi je les préfère petits, mais tremblotants comme un bon flan


De ceux qui remuent en ondulent lorsque s'abat la paume habile
A main nue! C'est pour moi inconditionnel, point d'ustensiles!


Car si j'aime les fesser, j'aime aussi les palper, leur faire des palabres
Égarer mes doigts dans l'abysse jusqu’à l'abricot que je préfère glabre


Mais ma préférée, celle que je déshabille, que je déguste des pupilles
Celle que je mordilles, celle qui fait que je trille, c'est celle à la Myrtille!


Si votre gourmandise "Elle est à la Myrtille", appétissante telle une drupe
Je la mangerais de suite, ne l'emballez pas, laissez la nue sous votre jupe!
Excellente répartie ! Je valide ! :D
 

Vega46

Maître Poète
#12
Aisselles cassées c’est la fessée aisselles foutues panpan cul cul !.. moi je préfère les cravacher à la manière d’un jockey... je fais ce je peux pour arriver le permier .....(l’esprit compétitif) oui....j’ai toujours peur de m’abîmer les mains !....Hi trois fois

Amicalement
Maurice M
 
Dernière édition:
#19
Hahaha ! Des pelles à tartes !! :D
Notre fessier serait-il une traditionnelle tarte aux pommes, savoureuse mais un peu plate ?
Une tarte tatin, aux bombés charnus ?
Une Tropézienne, épaisse, bien garnie et si gourmande ?
Un Paris-Brest, large et crémeux, réclamant un coup de langue ?
Ou un moelleux au chocolat, ferme mais au coeur fondant ?

Je laisse votre gourmandise faire un choix (ou pas).
Que de souvenirs ! Que de promesses aussi ! Merci pour cette vitrine : je me suis régalé ;-)