• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Je suis de nouveau sur le plancher de mes veaux

jeanmibol

Maître Poète
#1
Après l’Afrique et une île d’Océanie
Je suis de nouveau sur le plancher de mes veaux
Où celle qui frotte fort le dos c’est Annie
Autant à eux qu’à moi et aux amis nouveaux

Je m’étais dit je vais changer de paysage
Sans penser que celui-ci ne changeait jamais
Et restait à l’année sans aller en voyage
Car il s’enquit de naître ici et il s’aimait

J’ai vu c’est vrai de la montagne et de la plaine
De la taïga de la jungle et du désert
Et pas un ne portait une petite laine
Et me parlait comme un vieil orateur disert

Chacun d’eux est resté à sa place immobile
Et aucun ne m’a dit bienvenue au pays
Avec à l’oreille un téléphone mobile
Qui a la plupart des citoyens assailli

Non, le paysage est une nature sage
Qui s’occupe de lui ainsi que lèche un chat
Son pelage de soie qui frissonne au passage
De sa langue qui n’a ni bave ni crachat

J’ai retrouvé la vache et le veau dans l’étable
En bordure du champ qui ne m’attendait pas
Annie m’a dit ça va on va passer à table
Et pour y aller je n’ai fait que quatre pas.
 

simlecteur

Maître Poète
#2
Encore heureux que le portable ne remplace pas complètement la plume dont la votre m'a fait sourire par son esprit. Bravo.