• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Je ne sais, ce je t'aime.

#1
Je ne sais, ce je t'aime.

De mes craintives lettres fleuries
Je pourrais te dessiner oisif
L'amour tendre de ce mot lascif
Qui pousse dans les grandes prairies ;

La marguerite d'or effeuillée,
Un jour ou toujours et puis ta main,
Qu'il en reste le soleil demain
De la couleur de l'orge feuillée ;

Laisse tes cheveux sur le rivage
De ce pré balayé par le vent
Où la fleur au zéphyre fervent
Dessinait l'ombre de ton visage ;

Je préfère en été le sépale
De tes jolis yeux pour égrainer
Leur feuillage et ainsi déchaîner
Ce que ne peux écrire un pétale ;

Te dire je t'aime pour merveille
Est bien plus simple que l'univers
D'un champ de coquelicots en vers
Qui dès le matin d'un amour veille ;

Laisse simplement, sur une ligne
De ces guérets où tu t'endormais
Dans le creux de l'été qui dormait
Dans mes mains, le superbe d'un signe ;

À l'infini je sème la neige
Des marguerites de nos amours
Et puis ta main, un jour ou toujours
Cueillera ce mot doux que n'aie-je

Daniel Beau le poète rêveur
03 décembre 2018
Inknotpad
Google Chrome
18:17