• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

ILS RENTRAIENT

#1
ILS RENTRAIENT …

Ils rentraient sac plein de cadeaux,
Noël était venu bien tôt,
Et les enseignes clignotaient,
Mélodie qui se répétait.

Trainant des envies de débauche
Avant que la mort ne les fauche,
Ils rêvaient de voir le Danube
Teinté de bleu des mers du sud.

Tous les foutriquets, les anars
Des quartiers huppés de Clamart,
Dorés sur tranche, souvent obèses,
Clamaient des cantiques en Fa Dièse.

Mais eux n’avaient pour horizon
Que des casseroles et des bidons,
Que des parents joueurs de cartes
Que des slogans sur des pancartes.

Tel le clair de lune la forêt,
Noël ce soir les éclairait,
Posait des perles sur leurs yeux,
Effaçait leurs jours ennuyeux.

Comme des fruits, des cris tombaient,
Souvent, des balcons décorés.
Aux plafonds étaient suspendus
Des anges tout de blanc vêtus.

Il fallait bien qu’ils les confessent,
Leurs désirs toujours qu’on rabaisse,
Et les fenêtres les regardaient,
Perçant leurs figures trop fardées.

Les réverbères tissaient un voile
Qui leur masquait les vraies étoiles.
Ne rêvant plus de l’Amérique,
L’avenir se faisait oblique.

Tant de questions à décoder
Les poursuivaient, les déroutaient,
Tant d’espérances en ritournelle
A l’aube d’une année nouvelle.

Puis vint l’équinoxe au printemps,
Des nourrissons ont fait leurs dents,
On remit des pétales aux roses,
Et l’on passa à autre chose.
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#4
Mais eux n’avaient pour horizon
Que des casseroles et des bidons,
Que des parents joueurs de cartes
Que des slogans sur des pancartes.

ce quatrain ma fait penser à mon "vieux"