• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Il me faut deux cents ans

jeanmibol

Maître Poète
#1
Il me faut deux cents ans pour lire mes chéris
Et mon esprit me dit et si je renchéris
Qu’en dis-tu mon ami en remettras-tu mille
Si je compte les Jean les Arthur les Emile
Poétisant quand blanche est l’aube de l’aurore

Au bout de tout ce temps je me serai guéri
Et le mal qui grattait mon âme aura péri
Bien avant que mon corps fît souffrir ma famille
Une fois parti comme un bois sec de charmille
Eparpillé dans le sol aimé qui l’honore

En patience je commence par Arvers
Puis Agrippa céans m’enchante par ses vers
Pour laisser sa place à Barbusse et Baudelaire
Lesquels s’attardent grâce à leur charme à me plaire
Et ravi je finis ma liste par Verlaine

Puis je les relirai les étés les hivers
En écoutant frapper à l’année les piverts
Que j’applaudirai dans un beau vocabulaire
Puisé dans les écrits dont le style exemplaire
Dans l’intimité me fait frissonner vers l’aine