• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Il est un long parfum dont le spectre m'enivre,

#1
Il est un long parfum dont le spectre m'enivre,

Il est un long parfum dont le spectre m'enivre,
Qu'à tenir en mes doigts chacun de ses accords
Mes yeux au souvenir en devinent le corps
Qu'aimerais effeuiller comme l'encre d'un livre,

Libertine vapeur qu'en mon âme délivre
L'arôme puissant et richesse de son or !
Saurais-je du savoir m'étendre en ton abord
Et puis m'abandonner en une caresse ivre ;

Quel mystère tiens tu mon cœur pour me tenir
D'un élan sensuel et ma fleur retenir
Quand ma bouche se veut aussi près de la sienne,

Désir ô fin danseur conduit moi son amour,
Car le musc de sa peau console ainsi ma peine
Et son plaisir vouloir me rend léger toujours...

Daniel beau le poète rêveur
09 octobre 2018
Inknotpad.
Google Chrome
21:05

ob_21629a_ombre-fee.jpg
 
#2
Car le musc de sa peau console ainsi ma peine.

Merveilleux sonnet d'amour qui me subjugue Daniel
Un grand merci pour ce partage
Amicalement
Gaby