• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Grâce de femme.

#1
Grâce de femme.

De la légèreté, d'une feuille aussi blanche
Que s'enivre de l'or, un automne enfin né,
Tu serais ce joyau, d'un éclair couronné
Le modèle parfait, de sa sublime hanche,

Le long musc d'opium de la noble avalanche
De tes tendres cheveux, comme un sillon d'henné
Trouble l'onques passant, d'un plaisir condamné
En ses yeux ébahis, par ton galbe pervenche ;

Invisibles trésor mais vers quelles saisons,
Quel parfum de matin, mènes-tu nos raisons
Survolant le sentier où refleurit la flamme

Ton plus beau geste est là, feu de cendre des fleurs
À nos humbles désirs, toi rubis, oui toi, femme
Et de tes jolis yeux ne sommes que des pleurs...

Daniel Beau le poète rêveur
01 décembre 2019
Inknotpad
Google Chrome
19:46
 

saoirse

Maître Poète
#2
J'aime beaucoup ce regard d'homme qui se pose sur une femme, empreint de respect, troublé presque fébrile. Ton poème est vraiment très beau comme à ton habitude, les vers coulent comme allant de soi et la musique nous emporte
 
#3
J'aime beaucoup ce regard d'homme qui se pose sur une femme, empreint de respect, troublé presque fébrile. Ton poème est vraiment très beau comme à ton habitude, les vers coulent comme allant de soi et la musique nous emporte
Merci, de votre touchant commentaire à l'instant où j'étais déjà parti sur un autre écrit assez sensible. Merci amicalement cela réchauffe mon âme fébrile plutôt féminine en son trouble evanescent qui dirige ma plume.