• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Flagrantes fragrances

VikThor

Maître Poète
#1
Au fond d'un vieux tiroir
Que j'ouvre par erreur
Je trouve ce mouchoir
Nimbé de tes senteurs.

Fragrances de ta gorge
Parcourue de mes lèvres
Quand le désir se forge
En tempêtes de fièvre.

Subtile émanation
D'une moite prière
Douce supplication
De nos préliminaires.

Divine exhalaison
Lentement diffusée
Des tendres abandons
De nos nuits à s'aimer.

Empyreume grisant
De nos corps enchaînés
Dans ce ballet brûlant
Nous laissant terrassés.

Bouquet d'une passion
Sans cesse grandissante
Embrasant l'horizon
De ses flammes ardentes.

De fines effluences
D'un carré de tissu
Où je rêve dans l'errance
D'un amour absolu.

Vik
 

VikThor

Maître Poète
#7
Juste des mots justes.
«ouvert par erreur» : c'est lorsque l'on ne s'y attend pas qu'on est le mieux saisi. Merci.
Comme si on y était, merci pour ce partage Vik, j'ai beaucoup aimé cette souvenance grisant les sens, et l'art que vous avez eu de nous y mener.
Bravo à vous, mes amitiés.
certain parfum nous procure une réaction physique. Très bien écrit.
Amicalement.
merci pour vos visites,
 

VikThor

Maître Poète
#11
Un carré de tissu auréolé de souvenirs inoubliables...
C'est un beau carré de "soi" qui est sorti de ce tiroir à souvenirs "grisants".
Une douce Fragrance sensuelle s'en dégage comme que pour inviter au voyage des sens....
C'est superbement bien poétisé.
Amitiés. Philaly
Beau carré de soi et de soie qui ramène à des années en arrière avec sa fragrance d'un autre temps
.
J'ai beaucoup aimé
Merci VikThor
un carré de soie, un peu de soi... merci beaucoup