• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

En ma triste chanson, l'amour t'aime.

#1
En ma triste chanson, l'amour t'aime.

Il court sur l'océan des lointaines moissons
Un flot audacieux d'averses immobiles,
Qui fait fleurir les prés d'autres larmes fragiles
Belles comme l'onyx des vases de Soissons,

Aux bohèmes hivers quand siffle des buissons
Le petit étourneau de ses accords nubiles,
Se gonfle l'organza de plumes volubiles
De ce tendre chanteur en ses lentes chansons ;

C'est par ce récital que j'aime mon aimée
T'écrire sur l'amour d'une lettre animée
Ma folie en un vers qu'encor tu pleureras,

Pour te dire léger que tu fais la romance,
L'opium, le nectar, de la rime en errance
L'air valsant sous tes yeux que tu réciteras

Daniel beau le poète rêveur.
14 mai 2019
Inknotpad
Google Chrome
18:09
 

Roselila

Poète libéré
#2
En ma triste chanson, l'amour t'aime.

Il court sur l'océan des lointaines moissons
Un flot audacieux d'averses immobiles,
Qui fait fleurir les prés d'autres larmes fragiles
Belles comme l'onyx des vases de Soissons,

Aux bohèmes hivers quand siffle des buissons
Le petit étourneau de ses accords nubiles,
Se gonfle l'organza de plumes volubiles
De ce tendre chanteur en ses lentes chansons ;

C'est par ce récital que j'aime mon aimée
T'écrire sur l'amour d'une lettre animée
Ma folie en un vers qu'encor tu pleureras,

Pour te dire léger que tu fais la romance,
L'opium, le nectar, de la rime en errance
L'air valsant sous tes yeux que tu réciteras

Daniel beau le poète rêveur.
14 mai 2019
Inknotpad
Google Chrome
18:09
Que ta muse puisse être reconnaissante... Félicitations Dan
 

Cortisone

Maître Poète
#3
En ma triste chanson, l'amour t'aime.

Il court sur l'océan des lointaines moissons
Un flot audacieux d'averses immobiles,
Qui fait fleurir les prés d'autres larmes fragiles
Belles comme l'onyx des vases de Soissons,

Aux bohèmes hivers quand siffle des buissons
Le petit étourneau de ses accords nubiles,
Se gonfle l'organza de plumes volubiles
De ce tendre chanteur en ses lentes chansons ;

C'est par ce récital que j'aime mon aimée
T'écrire sur l'amour d'une lettre animée
Ma folie en un vers qu'encor tu pleureras,

Pour te dire léger que tu fais la romance,
L'opium, le nectar, de la rime en errance
L'air valsant sous tes yeux que tu réciteras

Daniel beau le poète rêveur.
14 mai 2019
Inknotpad
Google Chrome
18:09
Comme d'habitude Daniel ce poème de douce tendresse ravira votre muse. Un grand merci
Amicalement
Gaby