• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Duo avec Edgar Degas

edelrose

Maître Poète
#1
20171021_021056-1 (2).jpg


L'art, c'est la sublimation de la technique par l'amour Nuno Oliveira


Pur sang

On l’entend approcher par saccade brisée,
Le souffle fort et sain. Dès l’aurore venu,
Dans le sévère train par son lad maintenu,
Le bon poulain galope et coupe la rosée.


Comme le jour qui nait, à l’Orient puisée,
La force du sang donne au coureur ingénu,
Si précoce et si dur au travail continu,
Le droit de commander à la race croisée.


Nonchalant et caché, d’un pas qui semble lent,
Il entre en sa maison où l’avoine l’attend.
Il est prêt. Aussitôt l’empoigne le joueur ;


Et pour les coups divers où la cote l’emploie,
On le fait sur le pré débuter en voleur,*
Tout nerveusement nu dans sa robe de soie


Edgar Degas

*
* *
*


Fougueusement


On le fait sur le pré, débuter en voleur *
Libre de galoper, sans le cuir des courroies
Au milieu des genêts, son instinct salvateur
S'élance émerveillé, où le soleil poudroie


Et la verdure au coeur, ressent l'enchantement
Les senteurs printanières, annoncent une écuyère
Une croupe incendiaire, dans un hennissement
Au galop d'un regard, les feux d'une crinière


Même le temps se tait, de pressentir le vent
Frôler la cavalière, en murmurant longtemps
Quand l'échine se dresse, aux sabots d'un sillage


Traverse deux destins, un doux frémissement
Pendant qu' en cette grâce, cambre un gémissement
Se montent à cru les sens, des races aux sangs sauvages



Paule
21 Mai 2019



http://www.creapoemes.com/index.php?threads/ici-tous-les-poèmes-pour-gaby.328781/#post-1067824

 
Dernière édition:

Corsaire

Maître Poète
#4
Ce duo dépeint bien la beauté singulière du cavalier et de sa monture. Ces deux poèmes nous suggèrent la grâce et l'élégance. On ressent également ce mélange de puissance et de délicatesse. C'est beau !
 
Dernière édition:

fleurDsel

Poète libéré
#6
Bonjour Paule
J'ai eu le "privilège " de le lire en exergue de votre présentation ds un ailleurs ! Tout simplement deux plumes qui nous emportent ds un galop a cru ,divinement poétique......merci