• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Discussions avec moi-même

infini

Maître Poète
#1
Dans le silence , je suis en discussion avec moi même
Tout le mon ignore tous que je retiens au plus profond de moi
Personne s'imagine la force du caractère pour rien montré
Tellement bien que je passe inaperçu

Ils ne s'imaginent pas une seconde
Comment j'aimerai pouvoir parler oui parler
Dire tous qui me hante depuis tant d'années
Crié la tristesse de tant événement que je garde au chaud sagement
Ils ne peuvent pas voir comment c'est dur quand aucun son ne veux sortir
Quand tout fait des ravages au fond de sa
Et qu'on est obligé d'écouter leur jugement

J'ai beau crié en moi , putain ne vois-tu pas que je souffre!
Comprends-tu que ce n'est pas de la comédie?
Que je suis face à vous tous qui me regarde comme une paumer
Que me répète sans arrêt fait toi aidé

Ils comprennent pas que j'ai pas besoin d'être aider
Que je suis pas folle , je suis détruite tout simplement
J'ai toujours montré bonne mine dans tout situation
Mon âme fait éponge à chaque nouvelle que rien ne sort
Mon inconscient devient amnésique devant la douleur

Je suis là à crier aussi fort que je peux
Je suis là , à regarder les gens qui me regarde
Je suis à les écouter que je suis trop grande pour être triste
Et alors il y a pas d'âge

La solitude m'envahit chaque jours que c'est devenu mon amie
Je reste passives devant ma vie qu'aucune rection ne sors
Je n'ai jamais rien demander de ma vie
J'ai du tout affronter sans m'effondrer
Mes là je demande juste de l'attention
Face à cette vie qui me noie chaque jour un peu plus
.....


 
Dernière édition:
#2
Elle est tenue en laisse
Par ses vieux mécanismes
Des attitudes la renvoient
À son sentiment d’être exclu…
Projetée dans son enfance
Elle retrouve toutes ses émotions
Toutes ses peurs et ses blocages
Portant les cicatrices du passé.
Tous ces petits et grands chagrins
Qui perdurent dans sa mémoire
Suscite en elle le désir de dire

Ce qu’elle a sur le cœur…

Je n'arrivais pas à m’imposer aussi...
Aujourd'hui, je dis ce que je pense et ça fait du bien !
Courage.