• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Dans ces yeux palpitants, comme une langue d'eau

#1
Dans ces yeux palpitants, comme une langue d'eau

Dans ces yeux palpitants, comme une langue d'eau
Qu'un soleil incendie avec soin comme un maître
Vit un monde léger qui me trouble à paraître,
Qui de près sont des lacs bordés d'un fin halo ;

Ses paupières d'onyx battent de longs roseaux
D'où la rosée encor humide semble naître
Pour enfin retomber de coton sans mal-être
Sur des lèvres corail où jouent des damoiseaux ;

Des cygnes du gémeau au plumage tout blanc
Paradent tous les soirs sur ses flots jusqu'au flanc
De son front recouvert de sable de Carrare ;

Les rêveurs seulement aperçoivent ses yeux
Même quand l'hiver bat de sa neige les cieux,
Le poète dit que son regard est très rare...

Daniel Beau le poète rêveur
12 janvier 2019
Inknotpad
Google Chrome
17:15
 

MaatTyshe

Poète libéré
#5
Dans ces yeux palpitants, comme une langue d'eau

Dans ces yeux palpitants, comme une langue d'eau
Qu'un soleil incendie avec soin comme un maître
Vit un monde léger qui me trouble à paraître,
Qui de près sont des lacs bordés d'un fin halo ;

Ses paupières d'onyx battent de longs roseaux
D'où la rosée encor humide semble naître
Pour enfin retomber de coton sans mal-être
Sur des lèvres corail où jouent des damoiseaux ;

Des cygnes du gémeau au plumage tout blanc
Paradent tous les soirs sur ses flots jusqu'au flanc
De son front recouvert de sable de Carrare ;

Les rêveurs seulement aperçoivent ses yeux
Même quand l'hiver bat de sa neige les cieux,
Le poète dit que son regard est très rare...

Daniel Beau le poète rêveur
12 janvier 2019
Inknotpad
Google Chrome
17:15
Magnifique... Merci