• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Cri Muet

#1

Seule, dans la rue bondée
Je crie, d'une force inspirée
Le noir me fait peur
L'espoir n'a plus de valeur


Je cherche, dans mes pas
La force d'être moi
Je suis si seule, perdue
Je tombe, je me tue


Dans un tunnel sans fond
Je me sens peu à peu sombrer
La vie m'attire et je fond
Comme une neige au soleil exposée


Si petite, pourtant, si fragile
Je hurle ma peine, mon mal
Je crie, et reste immobile
Maintenant, tout m'est égal


Mes larmes arrosent peu à peu
Le sol froid, dur, impassible
Je le regarde, y fixe mes yeux
Je me sens invisible


Qui donc entend mes pleurs?
Qui donc y voit ma peur?
Mes sanglots étouffés se perdent
Dans les bruits du monde moderne


Seul le vent, la neige, froids et naturels
Viennent, et la douce brise m'appelle
M'entoure, de ses bras gelés mais aimants
Elle me serre, je me sens hors du temps


Dans ma bulle de silence, je sèche mes larmes
Je repars, encore une fois, je reprends les armes
Mon courage évaporé, ma force non assurée
Je les retiens, encore une fois, quelques années


Ces larmes, je les sèche et pourtant les garde
Elles seront ma voix, ma sauvegarde
Elle m'aideront à voir dans le noir
A m'éclairer de l'Espoir


Je dois rester forte, pour eux, pour nous
Je pense avant tout à rester debout
Dans ce tourbillon qui m'emmène
A jamais, incertaine