• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Covid1999 Taverny731

Dimitryet

Maître Poète
#1
Le coronavirus chinois,
Les gens meurent presque comme des cochons d'Inde en désarroi,
Même le g20,
Il fallait pas être comme des japonais envers moi,
Avec leurs expériences inhumaines,
À Taverny de Val d'Oise,
Hôpital du Parc,
Où on me tuait par médisance pour priver de simples médicaments,
Quand j'ai eu la pleurésie tuberculeuse en "belle France",
Et j'accuse "Au bonheur des dames" le magasin,
Bien après, mon père à Moscou est devenu aussi malade,
En très grande souffrance,
Le soufre tombe alors sur les méchants,
La mafia en loi de silence,
Brule la cathédrale Notre-Dame,
Quand sur son Fils crucifié Elle regarde,
Et me dit de regarder sur la récompense sans plus de soin,
Elle, qui suppliait les français en vanne tant de fois,
En sa ceinture de Lourdes de couleur blanc roi,
Sans reconnaître le bonnet de Marianne,
Les mauvais samaritains "double s" Poujol et Dardour des "médecins",
Si toujours vous les applaudissez, mes condoléances, hélas.
 

Pièces jointes

zuc

Administrator
Membre du personnel
#2
et oui quand la tubercule ose nous prendre pour des patates tout les navets finissent 6 pieds sous terre,
avec 2 pommes de terre tu peux alors faire un alexandrin,
il ne faut donc pas prendre mes 2 seins (médecins) pour des poires, quand les poires au dessus sans branlent,
les poireaux puent en bas de soit la frite, le magasin est fermé, Mc Do and Co vide en 19 et vire us et coup t'humes
tu piges?
il faut t'en remettre
au Chat man ;)