• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Comme On passe un Onguent sur des Plaies immobiles

#1
Comme On passe un Onguent sur des Plaies immobiles
For Zach

Poète afghan du fond d’une cave à New York,
Intello plein d’allant à l’allure un peu folk,
Tu avais dans mes mains glissé un long cahier,
Couvert de verbes fins rédigé en anglais.


De mémoire, je cite : « Thou shalt say, o my Lord,
The very mystery of this undoing world... »
Je t’avais demandé de lire certains vers,
Et tu t’étais penché vers un peu de lumière.


Et puis soudain de voir tes yeux suivre les lignes,
Tes lèvres se mouvoir pour prononcer les signes
Qui disaient le tableau des poèmes couchés,


De te voir partageant les mots de ton exil
Comme on passe un onguent sur des plaies immobiles :
J’entendis les sanglots de ce qui te touchait.


Aubépin des Ardrets, New York

* Tu diras, ô Seigneur,
Tout l’étrange mystère de ce monde en défaite.
 
Dernière édition:

prose16

Maître Poète
#2
Une très belle rencontre, rare et émouvante, c'est mon ressenti en lisant ton écrit...