• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.
#1


Balafres

J’ai cousu le miroir
Que tu avais cassé
Et passé au hachoir
Notre amour remâché.


Comment n’ai-je pu voir
Que toutes ces années
Tu n’avais qu’un pouvoir :
Celui de me damner ?


Tes grands yeux de succube,
La courbe de tes cils,
La chaleur de tes brumes
Et la soie de tes fils :


Embrasse-moi encore,
Couvre-moi de morsures
Et laisse-moi pour mort
Au creux de tes plissures ;


Une dernière fois,
Pour que tous nos regrets
Jamais ne nous renvoient
Leurs lueurs en reflets


Aux glaces reprisées
Pour nous mieux balafrer.


Aubépin des Ardrets
__________

*Kader Attia, Repair Analysis, 2013
 

iboujo

Maître Poète
#2
RECOUDRE LES CICARTRICES,
POUR UN EFFET MIROIR

ET VOIR CLAIR
POURQIOI PAS

ASTUCIEUSE ET L' IDEE ET LE TEXTE

BIEN ECRIT COMME TOUJOURS
bises jj
 
#4
RECOUDRE LES CICARTRICES,
POUR UN EFFET MIROIR

ET VOIR CLAIR
POURQIOI PAS

ASTUCIEUSE ET L' IDEE ET LE TEXTE

BIEN ECRIT COMME TOUJOURS
bises jj
Merci, Iboujo ;-). J'avais vu ces miroirs recousus de Kader Atia dans une exposition et j'en avais été fortement impressionné : je savais que l'on pouvait recoudre certaines fêlures de la vie, mais je ne savais pas, jusqu'alors, que l'on pouvait aussi recoudre les miroirs (images de soi) cassé(e)s.
 

Vega46

Maître Poète
#6
On peut toujours recoller les morceaux et se dire pour ceux qui aiment les euphémismes (je ne le destestais pas encore!.)
Laisser miroiter un espoir...
Mais que valent les miroirs ainsi recousus?...
Amitiés poétiques
Maurice
 
Dernière édition:
#8
On peut toujours recoller les morceaux et se dire pour ceux qui aiment les euphémismes (je ne le destestais pas encore!.)
Laisser miroiter un espoir...
Mais que valent les miroirs ainsi recousus?...
Amitiés poétiques
Maurice
C'est paradoxal : les miroirs ne sont que des menteurs, pourtant, lorsqu'ils sont brisés, leur dimension purement spéculaire (ont serait même tenté de dire "spectaculaire") s'estompe, je trouve, pour véritablement devenir "oraculaire" en nous présentant ces brisures dont est également faite la vie.
 

glycine

Maître Poète
#10
Une oeuvre d'art qui vous a inspiré un poème beau et profond...
L'espoir que ce qui se brise peut être réparé au mieux... mais en laissant malheureusement des cicatrices qui peuvent ne jamais se refermer...
Tout dépend de l'importance des fêlures de la vie...