• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Aux Vivants la Guerre tient rarement ses Promesses

#1
Aux Vivants la Guerre tient rarement ses Promesses

Aux vivants la guerre tient rarement les promesses
Qu’elle annonçait pourtant comme un grand vin d’ivresse.
Si prompte à exaucer la mort et ses moissons,
Elle sait bien faucher nos corps et nos passions.

Untel qui entonnait des chants enthousiasmants
Perd la vie étonné malgré ses talismans ;
Tel autre qui riait qu’on allait « les avoir »
Ne cesse de crier ses jambes en désespoir.

Membres épars et mères éventrées à tous vents,
Enfants hagards et pères enterrés par devant,
Heures de gloire des âmes éclatées par les bombes :

Bien fol est qui se fie à la cadence hachée
Des mitraill’s et du bruit qu’on agite en hochet :
S’il n’y laisse sa flamme, du moins un ballet d’ombres.

Aubépin des Ardrets
 

zuc

Administrator
Membre du personnel
#2
ça dépend lesquelles de promesses
 
#3
ça dépend lesquelles de promesses
La guerre peut faire toutes les promesses du monde : ceux qui s'y jettent ou qui y sont entraînés malgré eux, s'ils n'y sombrent pas, en sortent, quoiqu'on en dise, le plus souvent fort diminués (au sens propre et figuré) que grandis.