• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Animaux dépouillés, vos peines savez-vous ?

jeanmibol

Maître Poète
#1
Une plume d’oiseau est tombée sur la route
Ecrasée par la roue d’un monstrueux poids lourd
Et dans le pré voisin un mouton frisé broute
Assez pour faire un tour sur le compte à rebours

Animaux dépouillés par les pluies déversées
Les cinglants alizés les foins secs qui engraissent
Vos peines savez-vous ne sont pas reversées
Au livre des méfaits qui toujours apparaissent

Si est vain pour l’humain le maintien de la vie
La brebis et le cerf n’envient pas les piverts
Qui n’ont pas de nids en Italie à Pavie
Au moment de ces vents qui glacent les hivers

L’oiseau affaibli a sa plume qui le quitte
Pour finir re-tuée vaut mieux deux qu’une fois
Et sur le livre est-il écrit qu’un tel s’acquitte
De son inanité par un surcroît de foi ?