• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.
#1
Anamorphose

La joue rougie par ta culotte déchirée
Dont l’élastique m’a quasi défiguré
En cédant sous mes dents qui l’avaient incisé,
Je m’offre à toi bandant, la pupille irisée.

Sur mon torse des boutons pendent à leur fil :
Tu es venue à bout de ma chemise fine
Dont les deux pans caressent la soie de tes cuisses.
Tu t’offres à moi tigresse en tendant ton calice.

Je sens ainsi l’adresse de mains élégantes
Accompagner mes fesses cabrées et la hampe
Précise qui s’enfonce dans ta ch... rose
Dont les ourlés foncés cachaient l’agate éclose.

La carte de mes sens est une anamorphose,
Comme un grand feu d’essence dont tu es la cause :
Aux confins des vapeurs, des fata morgana,
J’entends battre ton cœur sous ma lance d’amant.

Aubépin des Ardrets
 
#3
On peut dire que vous n'avez pas froid aux yeux !
Il faut dire que l'amour et ses jeux s'accordent bien mal à la couardise : lorsque le seul risque encouru est celui d'une promesse - celle d'un étourdissant éclair de plaisir - c'est dans l'allégresse que l'on monte au feu ;-)