• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

..

#1
Et l'hiver, mon amour.

Aux lumières d'onyx passant l'arc triomphal,
De ses candides jeux il pose son empreinte
Et son ciel d'opium tel un pic de Corinthe
Se voile d'un tissu sous l'écho de Nymphal,

Ses antiques reflets dessinent son metal
Et le sel de l'azur en son éclair étreinte
Aux rayons du soleil fait l'aurore restreinte
De joyaux éternels par un geste fatal ;

Ainsi c'est curieux le voit l'esprit trop faible
Pour enfin percevoir la beauté de son yèble
Et la douceur de lin des neiges de velours,

J'essaie avec les cieux, ô ma sublime image
D'écrire son objet au clair de ton visage
Sans te faire l'affront de t'en taire les jours...

Daniel beau le poète rêveur.
16 août 2019
Inknotpad
Google Chrome
15:02










Nymphal. Mythologie, Grec et Romaine, divinité féminine secondaire personnifiant les forces vives de la nature, qui hantait les eaux, les bois et les .

Yèble, sureau à fleur blanche qui poudroie le sol de blanc.