• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

Écranbouiller (définition)

glycine

Maître Poète
#2
Où sont les jeux d'antan
Les billes, la marelle et la corde à sauter
Les enfants sont des "grands"
Car l'écran, par les parents, est invité
Rien ne vaut de parler
De jouer et de rire
En vraie complicité
Pour trouver du plaisir
 

legamin

Maître Poète
#3
Une définition réaliste
Les temps changent et les loisirs aussi, toute la vie s'en trouve bousculée
Merci pour cette lecture
 
#5
Où sont les jeux d'antan
Les billes, la marelle et la corde à sauter
Les enfants sont des "grands"
Car l'écran, par les parents, est invité
Rien ne vaut de parler
De jouer et de rire
En vraie complicité
Pour trouver du plaisir
Merci, glycine, pour ces vers en réponse ;-) Même si la dimension nostalgique n'est pas ce qui me préoccupait le plus lors de sa rédaction, c'est bien cela que je voulais exprimer dans cette définition : une certaine tristesse devant cette impression d'immense gâchis de l'esprit, de la joie et de la curiosité non seulement enfantine, mais également adulte lorsque les écrans s'intercalent entre nos regards et la vie réelle...
 

glycine

Maître Poète
#8
Merci, glycine, pour ces vers en réponse ;-) Même si la dimension nostalgique n'est pas ce qui me préoccupait le plus lors de sa rédaction, c'est bien cela que je voulais exprimer dans cette définition : une certaine tristesse devant cette impression d'immense gâchis de l'esprit, de la joie et de la curiosité non seulement enfantine, mais également adulte lorsque les écrans s'intercalent entre nos regards et la vie réelle...
J'ai bien compris votre propos...
C'est pourquoi il ne faut pas négliger la vie réelle en se laissant enfermer dans cette virtualité... mais il faut admettre aussi que vous avec moi, vous avec d'autres personnes, moi avec d'autres personnes, nous échangeons grâce à ces écrans... virtuels d'accord... mais avec derrière des cœurs qui battent et des esprits qui pensent... Je vous salue de derrière mon écran... sourire
 
#9
J'ai bien compris votre propos...
C'est pourquoi il ne faut pas négliger la vie réelle en se laissant enfermer dans cette virtualité... mais il faut admettre aussi que vous avec moi, vous avec d'autres personnes, moi avec d'autres personnes, nous échangeons grâce à ces écrans... virtuels d'accord... mais avec derrière des cœurs qui battent et des esprits qui pensent... Je vous salue de derrière mon écran... sourire
Si je peux me permettre d'interférer, nous n'avons pas quatre ou cinq ans, voire moins. Pour ma part je pense que l'âge minimum serait 10 ans
 

glycine

Maître Poète
#10
Si je peux me permettre d'interférer, nous n'avons pas quatre ou cinq ans, voire moins. Pour ma part je pense que l'âge minimum serait 10 ans
Je ne comprends pas ta remarque Gaby... Je ne parle pas d'âge...
Je dis seulement qu'il ne faut pas oublier que derrière la virtualité, il y a aussi de la réalité... car les personnes ne sont pas des robots...
elles ont un cœur et une âme...