• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

À l'Aube du Dernier Jour

Thomas111

Maître Poète
#1
À l'Aube du Dernier Jour

Le tocsin résonnait, suivi du glas funeste.
En ce matin brumeux, des corbeaux enlacés
Valsaient furieusement sous le manteau céleste.
Le sol était jonché de cadavres glacés.

Un être mystérieux contemplait l'aube noire,
Les tourbillons de cendre égarés dans les airs.
Il paraissait régner sur l'odieux territoire,
Ses éperons dorés s'enfonçaient dans les chairs.

C'était la Mort sans doute, éprise de carnages,
Qui venait se réjouir de l'oeuvre des humains.
Ils avaient tout détruit, sinistres personnages,
Ravageant la nature, étouffant les demains.
 

Fidji17

Maître Poète
#2
À l'Aube du Dernier Jour

Le tocsin résonnait, suivi du glas funeste.
En ce matin brumeux, des corbeaux enlacés
Valsaient furieusement sous le manteau céleste.
Le sol était jonché de cadavres glacés.

Un être mystérieux contemplait l'aube noire,
Les tourbillons de cendre égarés dans les airs.
Il paraissait régner sur l'odieux territoire,
Ses éperons dorés s'enfonçaient dans les chairs.

C'était la Mort sans doute, éprise de carnages,
Qui venait se réjouir de l'oeuvre des humains.
Ils avaient tout détruit, sinistres personnages,
Ravageant la nature, étouffant les demains.
Le repos de mémoire
Baiser de l ' oiseau
À l ' orée du sauvetage
La danse des dépouilles.
 
Dernière édition: