• Visiteur, merci de ne pas poster plus de 5 poèmes par jour. Ceci dans le but d'améliorer la visibilité du site.

À côté de la nuit

#1
Quand le soir s’allume
Sur la vie nocturne
Ouvrant les bras aux rires
Fiévreux de joie pure

Elle danse, désinvolte,
D’une plèvre hérésie
Se gorgeant du nectar
D’un plaisir délié

Tout étourdie encore
D’une discutable hérésie
Elle allume vive, la flamme,
De son esprit surpeuplé

Elle veut sentir le vent
S’engouffrer en son âme
Comme on passe un flambeau
Au détour d’un chemin


Dans l’espoir bref
Que ses hivers fréquentés
Suivent la rafale
D’un souffle naissant

C’est sur un front froid
Que sa tête s’incline
Cherchant l’appui
D' une voix grave

La fête gronde
Dans les rues
Elle part au bras
D’un inconnu